Ultimate magazine theme for WordPress.

Mimi Touré…l’arme fatale de Macky pour bloquer Sonko

1

Depuis qu’il s’est lancé en politique, le leader du Parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’éthique et la Fraternité (PASTEF) ne rate jamais le Président Macky Sall. Ousmane Sonko est devenu la bête noire du chef de l’Etat. La virulence de ses attaques et ceux de ses partisans ont réussi à installer la peur chez les politiciens. Personne n’osait s’en prendre à lui pour défendre le locataire du Palais. Même si Aminata Touré (Mimi) a réussi à briser le mythe Sonko, son rapide come-back est un véritable mystère sur les intentions réelles dans le « Macky ».

« Ce n’est pas Benno Bokk Yaakaar qui tient le carnet de rendez-vous de Sweet Beauty. Donc nous n’avons strictement rien à voir avec une affaire qui est strictement privée », en ces quelques mots, Mimi Touré a réussi à placer un coup KO dans le dossier qui oppose Adji Sarr et Ousmane Sonko. Et grâce à cette phrase, l’ancienne première ministre a démontré au commandant en chef qu’elle valait plus que ses ministres et DG qui se cachent quand il s’agit de répondre au leader de Pastef et son « armée mexicaine ».

Depuis cette sortie, elle fait la Une des journaux. En quelques heures Mimi est revenue au devant de la scène après avoir été humiliée à maintes reprises par le Président Sall. Battue lors des élections locales de 2014, elle a été éjectée de son poste de premier ministre. Avant d’être débarquée du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) au profit de l’homme que certains opposants qualifient de « traître » le plus fûté du monde politique, Idrissa Seck. Même au sein du parti, elle n’accélérait plus la cadence.

La relation ambiguë de Macky Sall et Mimi Touré

Malgré cette descente en enfer, elle n’a jamais quitté le parti. Face à un Sonko qui monte en puissance, le locataire du Palais avait besoin d’un politicien teigneux et expérimenté capable de freiner la montée en puissance de Sonko. Et Mimi a réussi. Depuis sa dernière sortie, Mimi Touré est la cible de l’armée des Patriotes. Cette prise de risque de Mimi est sujette à question. Aminata Touré est-elle devenue l’avocate du président de son propre gré ?  Où cherche-t-elle uniquement une manière de se trouver une place dans le gouvernement ?

En attendant d’avoir réponse à ces questions, le Président Macky Sall à sa Linguère qui n’a pas peur de se salir pour lui. Mimi Touré a démontré sa fidélité et sa loyauté au président même dans les moments les plus difficiles. Et en politicienne chevronné, elle a su garder son sang-froid même devant les agressions venant de son propre camp. Elle a privilégié l’intérêt du camp victorieux et mis en berne ses intérêts personnels.

A moins de cinq mois des élections législatives, le Président a besoin de se renforcer pour éviter la surprise des locales. Alors la venue de Mimi est une aubaine. Elle a réussi à s’en prendre à Sonko qui devenait un intouchable. Mais avec Macky Sall, le prédécesseur de Idrissa Seck ne devrait pas dormir d’un sommeil profond. En politique, le locataire du Palais est loin d’être constant dans les actions qu’il pose. Mahammad Boun Abdallah Dionne, Amadou Bâ, Aly Ngouille Ndiaye, Mohamadou Makhtar Cissé l’auront appris à leur dépens. Après des années de loyaux services, ils ont été tout simplement éjectés par le patron de Benno…

Aminata Touré a le vent en poupe. Désormais elle incarne l’image d’une guerrière au sein de Benno Bokk Yakaar. Cette nouvelle position pourrait lui donner ses chances de diriger le prochain gouvernement qui peine à voir le jour et dont la naissance est finalement prévue après les Législatives. Mais le locataire du palais gagnerait à travailler avec les politiciens qui sont capables de tenir tête à son adversaire coriace, Ousmane Sonko…

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)