Morts par la foudre, inondations…Le ministre de l’Intérieur invisible

Morts par la foudre, inondations… : L’indifférence des autorités

Le phénomène était pourtant rare à Dakar. Voir en plein hivernage, des personnes trouver la mort à cause de la foudre, ce n’est pas tous les jours qu’on en voit à Dakar. Or, en une semaine, on a dénombré une vingtaine de morts par la foudre à Dakar. Les faits sont graves, et la responsabilité du gouvernement est engagée dans cette affaire. Le rôle de l’Etat est de parer à de tels drames, en équipant tous les coins et recoins du Sénégal, de paratonnerres. Ce qui n’est pas le cas. Dakar fait partie des villes au monde où l’insécurité gagne du terrain.

Le plus ahurissant, c’est que non seulement, on compte de personnes mortes par la foudre, mais les inondations sont encore en train de faire des sinistrés, pendant ce temps, cela n’a guère l’air d’alerter les autorités. Aucun ministre n’est descendu sur le terrain pour essayer de rassurer les populations. A commencer par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui devait le premier à être sur le terrain pour s’enquérir de la situation. Les Sénégalais sont livrés à eux-mêmes. Faudra-t-il que le Président de la République, Macky Sall tape sur la table pour voir les ministres aller enfin auprès des populations.

La situation est en tout cas alarmante. C’est comme qui dirait que nous sommes tous assis sur une poudrière et que le gouvernement en est réduit à observer impuissant tout ça. Dans la banlieue, les populations sont dans le calvaire et ne manquent d’interpeller l’Etat qui pour le moment veut faire la sourde oreille. En tout cas, face à la situation, l’inertie du gouvernement est effarante.

La rédaction de Xibaaru