Non, Abdou Karim Fofana est bien partisan d’un « Sénégal Un » !

Depuis la fameuse déclaration du député Aliou Dembourou Sow, l’on note  tout une levée de boucliers contre lui et certains vont jusqu’à vouloir porter le bonnet d’âne à tout un régime. En mal d’arguments valables et de programmes politiques cohérents, des (ir) responsables de l’opposition, aidés par des activistes en mal de renommée, envahissent l’espace politique pour tirer les ficelles. Ces gens-là là ignorent tout du Sénégal et, mieux,  de ses réalités. Je tiens à dire que notre pays n’est ni le Rawanda, encore moins, le Togo ou le Congo. Il est construit sur un socle culturel et cultuel que ne sauraient réduire en charpie de simples déclarations d’intention.
Réagissant  au boucan suscité par les propos jugés attentatoires du Président du Conseil départemental de Ranérou-Ferlo, aux ondes d’une radio de la place, le ministre de l’Urbanisme du Logement et de l’Hygiène Publique, Monsieur Abdou Karim Fofana,  a simplement voulu repréciser la pensée de son frère de parti. Loin de lui l’idée de vouloir soutenir  l’apologie de la violence ni  de jouer l’adepte d’un ethnicisme de mauvais aloi(comme ont voulu le faire qualifier, ainsi, le camp d’en face), susceptibles de basculer le Sénégal dans le brasier de la guerre.
Le Sénégal a une profonde tradition de paix sociale et de concorde nationale. Le Président Macky qui est l’illustration parfaite de cette bonne entente, voire  de cette symbiose, cette  dynamique d’ensemble pour que son peuple uni comme à-tu-et- à-toi, s’évertue à faire voguer « Sunugaal » vers les rivages de l’émergence. Il n’acceptera jamais qu’on brûle notre héritage commun. AKF, un des plus fidèles parmi ses fidèles , ne trahit nullement ce pacte séculairement cimenté .Tant pis aux vaticinations haineuses de certains démons assoiffés de…sang !