Nouveaux tarifs d’Orange : « Le président doit faire annuler la mesure haussière » (Moustapha Diakhaté)

Dans un post sur Facebook, Moustapha Diakhaté considère la réaction tardive de Macky Sall comme “médecin après la mort”. Ce après que le Président de la République ai demandé à l’Artp de veiller davantage à la qualité du service délivré par les opérateurs aux usagers. Voici l’intégralité de sont post :

« Nouvelle tarification d’Orange : le médecin après la mort de Macky Sall
Face à l’inertie de l’Artp et le silence assourdissant du Ministre de la Communication à la suite de la scandaleuse nouvelle tarification d’Orange, des clients, abandonnés à eux-mêmes par leur Etat, ont engagé le combat contre le fait accompli, le dictat de l’opérateur et lancé dans les réseaux sociaux des journées de boycott de l’opérateur Orange.
Personne ne peut convaincre les Sénégalais que le Président de la République, l’homme le plusieurs informé pays, ou son Ministre en charge du secteur de la téléphonie, ne soient pas au courant de la hausse des tarifs décidée par Orange.
Aucun opérateur ne peut décider de manière unilatérale à augmenter les prix de ses prestations sans aviser le régulateur. Il s’y ajoute la présence d’un Représentant du Président de la République dans le Conseil d’Administration de la Sonatel.
Ainsi en lieu et place d’un simple rappel des missions et prérogatives de l’Artp de « veiller davantage à la qualité du service délivré par les opérateurs aux usagers, ainsi qu’à la soutenabilité des tarifs appliqués aux consommateurs », le Président de la République doit faire annuler la mesure haussière et de prendre aussi des sanctions à l’encontre du Directeur l’Artp pour manquements à ses obligations d’encadrement des tarifs.
Qu’à cela ne tienne !
Les Sénégalais ne sont pas dupes. Ils comprennent bien que la réaction du Président Macky Sall n’est qu’une indécente tentative de récupération politicienne de la lutte des clients de Sonatel.
Peine perdue ! », écrit l’ancien député sur le réseau social.