Ultimate magazine theme for WordPress.

Ouattara est cuit…la France le fuit, les Etats Unis inquiets

la candidature d'Alassane Ouattara pour un troisième mandat fait des vagues
0

Situation en Côte d’Ivoire : Les Etats-Unis et la France tournent le dos à Alassane Dramane Ouattara (ADO)

Dans sa détermination à tenter le coup de force en Côte d’Ivoire, le Président de la République Alassane Dramane Ouattara (ADO) devra faire sans le soutien des puissances occidentales. Les Etats-Unis d’Amérique ainsi que la France semblent lui avoir tourné le dos. Ces puissances occidentales ne veulent pas d’un bain de sang en Côte d’Ivoire.

Ce sont d’abord, les Etats-Unis d’Amérique qui se sont distingués tout d’abord à travers un communiqué pour rappeler aux responsables ivoiriens que « la répression et l’intimidation n’ont pas de place en démocratie ». L’administration de Donald Trump invite donc « les forces de sécurité à respecter et à sauvegarder les droits de tous les citoyens, y compris celui de participer à des manifestations pacifiques ». Elle appelle « le Gouvernement (ivoirien) à enquêter pleinement sur les morts associées aux récentes manifestations, et à rendre publics les résultats desdites enquêtes ».

Les Etats-Unis d’Amérique exigent donc des enquêtes sur la répression de manifestants en Côte d’Ivoire ayant entraîné des morts. Ils veulent que lumière soit faite. Après donc, les Etats-Unis d’Amérique, c’est au tour de la France de tourner le dos à Alassane Dramane Ouattara.

Le Président ivoirien est devenu indésirable et infréquentable dans les milieux politiques et économiques de l’Hexagone.

Alassane Dramane Ouattara l’aura appris à ses dépens avec le forum qu’organise en ce moment le Mouvement des entrepreneurs de France (MEDEF). A ce rendez-vous en France auquel est convié le Président de la République du Sénégal Macky Sall, ADO a tout fait pour obtenir son carton d’invitation. Mais tous ses efforts auront été vains. La France décidant de lui fermer ainsi la porte.

Les entrepreneurs français ne veulent donner leur caution à un bain de sang qui se préparerait en Côte d’Ivoire à cause de l’attitude belliqueuse qu’observe en ce moment ADO. Et du côté de l’Elysée, les autorités françaises se montrent réticentes à un séjour de Ouattara dans leur territoire. Ce qui pourrait être vu comme étant un soutien de leur part à ce dernier.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire