Pourquoi Khalifa Sall sera président du Sénégal en 2024…

Présidentielle de 2024 : Les atouts de Khalifa Ababacar Sall

Constitutionnellement, il ne devrait avoir d’obstacles à une candidature de l’ancien maire de la Ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall à la prochaine élection présidentielle qui se déroulera en 2024. Condamné dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a été élargi de prison, à la suite d’une grâce du Président de la République, Macky Sall.

Beaucoup de juristes interrogés sur la question, soutiennent que Khalifa Sall ne sera frappé d’inéligibilité en 2024.

Le juriste Seybani Sougou livre ses arguments : « La condamnation de Khalifa Sall n’est ni un obstacle, ni un empêchement pour sa candidature à la présidentielle de 2024. Khalifa Sall n’a besoin d’aucune loi d’amnistie, puisque l’article L.31 du code électoral est inconstitutionnel ».

Khalifa Ababacar Sall pourra donc être sur la ligne de départ en 2024. Sa candidature à l’élection présidentielle en 2024 pourrait être un cauchemar pour tous ses autres concurrents. Surtout, le Président Macky Sall, s’il lui venait à l’idée de chercher un troisième mandat.

Khalifa Ababacar Sall dispose de tous les arguments pour pouvoir être le prochain Président de la République du Sénégal. Fin politicien, Khalifa Sall est un homme expérimenté. Et face à lui, Macky Sall, s’il tente le coup en se présentant en 2024, pourra faire l’amère expérience de la lourde défaite subie par l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade en 2012 face à lui.

Khalifa Sall, Président de la République en 2024 ? Pour sûr, ce n’est pas saugrenu. Il faut compter sur le fait qu’en 2024, beaucoup de partis de l’opposition vont soutenir sa candidature, car devant figurer comme étant l’une des plus crédibles.

La rédaction de Xibaaru