Primes: Comparaison n’est pas raison…par Ibrahima Mané

A force de comparer les Lions du football aux autres sportifs, nous allons droit devant une crise insoluble à propos des primes. Aucun sport ne rapporte autant que le football, n’exerce son hégémonie. A l’Etat de récompenser les autres sportifs plus correctement. Mais les autres sportifs soutenus par certains journalistes doivent arrêter cette démagogie consistant à réclamer les mêmes primes que les footballeurs.

Demandons nous combien l’Afrobasket féminin a rapporté à la fédération et combien l’Etat a investi pour sa tenue au Sénégal ? Comparons avec les retombés de la dernière CAN de football.

On a tous suivi la dernier Coupe du monde féminine et la sortie de l’excellente joueuse américaine, l’opposante à Trump. Les joueuses de l’équipe de France, malgré tous les stades pleins, reconnaissent qu’à ce jour il est impossible de réclamer les mêmes primes que les Bleus A tant le football masculin a rapporté. Donc chez nous il faut savoir raison garder.

Est-il normal d’avoir des entrainements pigistes pour les autres équipes nationales surtout le basket ? Je trouve que cette question est plus pertinente à résoudre que les primes.

Ibrahima Mané, Enseignant à Joal