Purge au Palais…ça chauffe dans le cabinet de Macky

Le président va-t-il nettoyer le Palais après le coup de balai au gouvernement ?

Un autre coup de balai de Macky Sall : Ça va être la purge au Palais de la République

C’est à un vaste coup de balai que se prépare le Chef de l’Etat, Macky Sall au Palais de la République. Après avoir effectué une purge au sein du gouvernement, le Président de la République Macky Sall va faire le grand nettoyage au Palais de la République, avec la mise à l’écart de plusieurs personnes. C’est dire que cette fois, que ce sont des ministres d’Etat sans portefeuille, des ministres conseillers, des conseillers spéciaux, et d’autres membres du cabinet du Président de la République qui risquent de se retrouver à la touche.

Des têtes vont tomber au Palais de la République. Le Chef de l’Etat Macky Sall envisage de se séparer de plusieurs de ses proches collaborateurs. Selon, nos sources, ces collaborateurs au Palais de la République dont le Chef de l’Etat Macky Sall envisagent de se séparer sont à classer dans deux catégories.

Il y a une première catégorie, celle-ci, elle est constituée de ministres, conseillers, et de tous ceux qui doutent encore de sa candidature à un troisième mandat. Qui pensent que ce troisième mandat, serait illégal aux yeux de la Constitution, même s’ils ne l’expriment pas pour le moment ouvertement. Dans la seconde catégorie de ses proches collaborateurs dont Macky Sall envisage de mettre fin à leur compagnonnage, il y en a ceux qui ne le défendent pas ou alors qui le font peu.

Un nettoyage qui assurément va faire jaser. Dans la première catégorie, on trouve Ismaïla Madior Fall qui se trouve placé dans le viseur du Chef de l’Etat Macky Sall. Dans la seconde catégorie, la grande surprise, c’est que l’une des personnes visées est Mame Mbaye Niang. Ismaïla Madior Fall, ancien ministre de la Justice s’est emmuré dans son silence. Aujourd’hui, ministre d’Etat sans portefeuille, il est soupçonné par certains de se mettre à présent à douter de la possibilité pour le Chef de l’Etat à briguer un troisième mandat, alors qu’il est l’auteur de cette célèbre phrase, objet de toutes sortes de supputations.

Ismaïla Madior Fall qui répondait à une question sur la non-possibilité du Chef de l’Eta de briguer un troisième mandat, s’était contenté de déclarer laconiquement « en principe… ». Avec lui, il y en a d’autres à ranger dans sa catégorie, et à subir le coup de balai du Chef de l’Etat Macky Sall. Quant à Mame Mbaye Niang, son prochain départ de son poste de ministre, Chef de cabinet du Président de la République peut faire l’effet d’un coup de tonnerre. Il est considéré comme un protégé de la Première dame. Seulement, les relations heurtées qu’il entretient en ce moment avec le ministre d’Etat, directeur de cabinet du Président de la République, Mahmout Saleh, sont à sa défaveur.

La rédaction de Xibaaru