Rafael Leão de l’AC Milan condamné à payer 16 millions d’euros à…

Rafael Leão a été condamné à verser 16,5 millions d’euros au Sporting CP, son ancien club, pour avoir rompu son contrat de façon unilatérale et sans motifs suffisants en juin 2018. Il avait quitté l’équipe lisboète, comme d’autres joueurs, après un scandale financier et une intrusion au centre d’entraînement.

Rafael Leão va devoir casser sa tirelire. Le jeune footballeur portugais de l’AC Milan a été condamné, par le Tribunal arbitral du Sport, à dédommager le Sporting CP à hauteur de 16,5 millions d’euros. L’attaquant de 20 ans est sanctionné pour avoir résilié son contrat de façon unilatérale et sans cause réelle au mois de juin 2018. Il avait ensuite signé sans indemnité de transfert au LOSC, qui n’a pas été condamné dans cette affaire.

Rafael Leão était alors le troisième des neuf joueurs qui ont quitté le navire du Sporting durant l’été 2018, après un scandale financier qui avait causé des impayés. La situation avait dégénéré lorsque des supporters s’étaient introduits au centre d’entraînement pour agresser des joueurs. L’attaquant néerlandais Bas Dost avait notamment été frappé au crâne par des individus cagoulés.

Le Sporting aussi condamné

Après ces scènes de violence, le gardien international portugais Rui Patricio avait lui aussi décidé de rompre son contrat. Il avait alors signé à Wolverhampton, où il évolue toujours. Une plainte du Sporting CP avait toutefois poussé le club anglais à trouver un arrangement et payer une somme de 18 millions d’euros.

Pour Rafael Leão, transféré l’été dernier pour environ 35 millions d’euros à l’AC Milan après une saison à Lille, le Sporting CP avait lancé la procédure en novembre 2018. Le club portugais réclamait 45 millions d’euros. Si les juges ont considéré que l’attaque du centre d’entraînement n’était pas un motif valable pour donner lieu à une résiliation de contrat, ils se sont appuyés sur la valeur marchande du joueur au moments des faits pour fixer le montant du dédommagement à 16,5 millions d’euros. En outre, la formation portugaise a également été condamnée. Elle devra verser 40.000 euros au joueur de dommages et intérêt, pour harcèlement moral.

Cette saison, Rafael Leão a pris part à 21 matchs de Serie A, actuellement suspendue à cause de la pandémie de coronavirus. Il a également inscrit deux buts. Son contrat s’achève en juin 2024.