Réconciliation par-ci, exclusion par-là : A quel Wade se fier au PDS ?

Me Abdoulaye Wade sait souffler le chaud et le froid. Il l’a toujours démontré. C’est au plus profond des remous qui secouent son parti, le Parti démocratique sénégalais (PDS) avec la fronde initiée par Oumar Sarr et compagnie, que Me Abdoulaye Wade s’est retrouvé avec son successeur au Palais, le Président Macky Sall. Avec Macky Sall, le pape du Sopi a accepté de se réconcilier.

Me Abdoulaye Wade vient de se retrouver avec Madické Niang, un autre ancien responsable PDS avec qui, il était en brouille, après que ce dernier a présenté sa candidature à l’élection présidentielle de février dernier. Dans la foulée, il s’est rendu chez un autre ancien responsable du PDS, Pape Diop, le leader de Bokk Gis Gis. D’un côté donc, Me Abdoulaye Wade donne l’impression de vouloir se réconcilier avec tous les anciens responsables de son parti avec qui il avait des bisbilles.

Pourtant, alors que l’on s’y attend le moins, voilà Me Abdoulaye Wade qui sort un communiqué signé de ses mains, en sa qualité de secrétaire général national du PDS. C’est pour indiquer avoir pris acte de la « démission » de fait d’Oumar Sarr du PDS. L’acte posé par Me Abdoulaye Wade a suscité une vague de contestations chez Oumar Sarr et compagnie. Pourquoi, Me Abdoulaye Wade qui se trouve dans une dynamique de réconciliations avec d’anciens responsables de son parti, cherche-il à exclure des rangs du PDS ? d’autres qualifiés pourtant, il n’y a guère longtemps, être ses proches compagnons.

Il est à se demander finalement à quel Me Abdoulaye Wade se fier ? A moins que les faits qui sont en train de se dérouler, ne donnent raison à ceux qui voient la main de son fils Karim Wade derrière les actes posés par lui. D’ailleurs, c’est ce qu’affirme Oumar Sarr.

La rédaction de Xibaaru