Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…La montée de la covid à la UNE

Des ventes de journaux dans une rue de Dakar
0

La presse du week-end se montre inquiète après la hausse des contaminations dues au covid-19 constatée à travers le pays depuis quelques semaines.

‘’Evolution de l’épidémie de Covid-19 entre juin et juillet : les contaminations sont passées de 1830 à 17 982’’, titre Le Soleil, relevant également une ‘’hausse de 68 % des décès’’.

Selon le journal, ces chiffres ont été rendus publics par le nouveau Directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), Dr Alioune Badara Ly, qui a fait vendredi le point sur l’évolution de la pandémie au cours de ces dernières semaines.

Le Quotidien relève que ‘’la propagation inquiétante du coronavirus s’est traduite par une multiplication par 9 des cas cumulés de Covid -19 entre le mois de juin et celui de juillet’’, ajoutant que selon le Directeur du COUS, il y a eu 99 décès, ‘’rien que pour la semaine dernière’’.

Le journal estime que cette ‘’évolution inquiétante’’ est la conséquence des nombreux déplacements des Sénégalais à l’occasion de l’Aid el Kébir.

WalfQuotidien a la même lecture de la situation. ‘’Effets de la Tabaski, la santé sous haute tension’’, observe le journal. Il note que ‘’quelques semaines après la célébration de la Tabaski, le constat est alarmant sur la situation de la pandémie avec le variant Delta qui fait des ravages’’. Selon le Dr Alioune Badara Ly, la hausse des nouveaux cas constatés dans toutes les régions, ‘’montre (…) la nécessité d’anticiper sur la prise en charge des cas et en particulier des cas graves sur l’ensemble du territoire’’.

Source A évoque une situation ‘’cauchemardesque’’ et indique que selon le Dr Alioune Badara Ly, ‘’toutes les régions ont, aujourd’hui, enregistré une hausse durant la semaine qui a suivi la Tabaski’’. Il ajoute que ‘’la tension en lits reste aujourd’hui élevée’’, avec une augmentation moyenne de 90 à 100 lits, chaque semaine.

Ainsi, selon Libération, ‘’la barre des 15.000 cas actifs [a été] franchie’’ par le Sénégal à la date du 6 août 2021.

Face à cette situation, Sud Quotidien indique que l’Etat a décidé de ‘’relooker sa stratégie. Selon le journal, ‘’alors qu’il avait décidé de lever toutes les mesures anti-Covid-19, il y a de cela quelques mois, le gouvernement cherche à reprendre la main dans la gestion de la Covid-19 dans un contexte marqué par les ravages du variant Delta’’.

Les journaux évoquent aussi l’élection à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF), qui opposera ce samedi le président sortant Augustin Senghor à Mady Touré, le président fondateur de Génération Foot. ‘’Le Mady défie l’Auguste’’, titre Sud Quotidien, tandis que Stades parle d’un ‘’jour de verdict’’.

Les quotidiens se font également l’écho de la sortie, vendredi, du leader de PASTEF, Ousmane Sonko. Selon Le Quotidien, ce dernier ‘’invite les primo-votants à bloquer les commissions d’inscriptions s’ils ne reçoivent pas leur carte d’identité’’. Il accuse le régime de vouloir ‘’exclure les jeunes des élections prochaines’’.

Et Selon Vox Populi, il appelle les Sénégalais, surtout les jeunes, à aller s’inscrire massivement et à retirer leurs cartes. Il estime que ‘’l’enjeu des prochaines échéances électorales, c’est qu’elles préjugent de l’issue de la Présidentielle de 2024’’.

En tout cas, relève Enquête, ‘’le leader de PASTEF multiplie, depuis le mois de juin, les rencontres avec la presse nationale et internationale, dans le but de rebondir sur les sujets brûlants de l’actualité’’ : tournée politico-économique de Macky Sall, loi sur le terrorisme, troisième vague de Covid-19’’.

Source APS

laissez un commentaire