Risques de Paralysie dans le secteur de la Santé…le 31 Décembre

Le Cadre unitaire des syndicats de la santé pour la justice sociale (CUSS/JS) menace de lancer un mouvement de grève d’avertissement, le 31 décembre prochain, si le ministère de tutelle ne rouvre pas les négociations pour examiner le préavis déposé depuis le 31 décembre 2018.

«Le mardi 31, il n’y aura aucune intervention chirurgicale sur l’ensemble du territoire national, ce sera la même chose pour les analyses, le service de la radiologie et même de la dialyse, sauf pour les urgences», a déclaré hier jeudi Cheikh Seck, secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la santé, membre du CUSS/JS des propos rapportés par DakarMatin.

Le Cadre unitaire des syndicats de la santé pour la justice sociale (CUSS/JS) regrette le fait que le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr n’a pas respecté sa promesse, de février 2019, de reprendre, après l’élection présidentielle, les négociations entamées en fin 2018 et début 2019.

Pis, le ministre «refuse systématiquement de répondre» aux correspondances des syndicalistes. Trois courriers successifs de relance, lui ont été adressés, sans suite, regrette Cheikh Seck et Cie. Ils assimilent cette attitude du ministère à un «manque de respect notoire» à leur égard, et dénoncent ce qu’ils appellent une «politique du pourrissement».