Ultimate magazine theme for WordPress.

Sénégal…les lutteurs sous contrat ne peuvent plus compétir en MMA

0

Le président du Cng de lutte, Bira Sène, a décidé d’interdire aux lutteurs sous contrat, d’aller compétir en MMA. Il a rendu publique la décision à travers une lettre circulaire.

« Afin de préserver I’ intégrité physique des lutteurs et les intérêts des promoteurs, il est désormais interdit aux lutteurs de participer aux combats MMA aussi longtemps que les contrats qu’ils ont signés ne seront pas encore exécutés », a indiqué le Bira Sène dans un circulaire dont le contenu a été révélé par Sunu Lamb.

Ainsi, le successeur de Alioune Sarr avertit que sa structure se réserve le droit de sanctionner tout contrevenant à cette mesure réglementaire. Il en appelle au sens de la responsabilité de tous les acteurs, pour une entière adhésion à cette décision, « dont le seul but est de faire respecter obligations contractuelles entre lutteurs et promoteurs. »

La décision fait certainement suite à l’issue dangereuse des combats de Reug Reug et surtout de Bombardier, deux lutteurs qui ont été défaits par K.O. Et le Cng ne veut pas que les lutteurs s’exposent à d’éventuelles blessures qui pourraient entraver l’exécution des contrats en cours. « Le CNG de lutte se voit dans l’obligation de limiter la participation aux combats MMA aux seuls lutteurs libres de toute obligation contractuelle », dit-il.

laissez un commentaire