Sonko dribble les renseignements généraux et provoque Macky

Ousmane Sonko le leader du Pastef envoie un signal fort à l'état en s'offrant un bain de foule à l'Université

Ousmane Sonko dans ses manœuvres : Il dribble les services de l’Etat et est accueilli à l’UCAD par des milliers d’étudiants

Ousmane Sonko continue de manœuvrer et de troubler les esprits dans l’affaire de « viols » dont il accusé par la jeune fille Adji Sarr âgée de 20 ans. Voilà un dossier que le leader du Pastef (Patriote du Sénégal pour le travail, l’Ethique et la Fraternité) a cherché par tous les moyens à politiser, alors qu’il ne s’agit que d’une affaire opposant deux citoyens de ce pays face à la justice. Mais Ousmane Sonko a peur…très peur. Pour se laver à grandes eaux de cette affaire, Ousmane Sonko déplace le débat ailleurs, alors qu’il ne doit être que d’ordre judiciaire.

Alors qu’il avait reçu dans un premier temps une convocation de la part de la Section de recherches de la gendarmerie nationale pour répondre, Ousmane Sonko avait préféré en conférence de presse, crier à un complot ourdi par l’Etat contre sa personne avant d’appeler ses partisans à la résistance. Ousmane Sonko en sa qualité de député, avait sorti le prétexte que ses droits avaient été violés parce que son immunité parlementaire devait être d’abord levée. Dakar avait vécu une journée d’intifada, le jour où il devait répondre à cette convocation.

Alors qu’il était libre de répondre ou de ne pas répondre sans la levée de son immunité parlementaire. Un droit que tout le monde lui reconnaît. Alors que le processus pour la levée de son immunité parlementaire est en cours, Ousmane Sonko continue d’afficher un manque de sérénité douteux dans cette affaire. Il cherche toujours à instrumentaliser l’opinion pour politiser cette affaire. Sacré Sénégal, au lieu de faire profil bas et d’attendre que la justice fasse son travail, Ousmane Sonko se lave de toute accusation, en se servant de l’opinion.

Tous les moyens semblent bons pour lui. Il va jusqu’à dribbler les Services des renseignements généraux et provoquer Macky Sall. Ousmane Sonko s’est livré à une véritable démonstration de force hier, à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Prétextant, rendre visite aux étudiants blessés lors des dernières manifestations, Ousmane Sonko a été accueilli par une foule immense sans le moindre respect de mesures barrières en cette période de pandémie.

Ousmane Sonko a débarqué à l’UCAD, et devant tout un champ libre bondé d’étudiants. Les services du COUD ont été surpris et débordés par cette intrusion du leader du Pastef. Le leader du Pastef qui est en permanence surveillé par les agents des renseignements généraux, a ainsi réussi à se déjouer de leur vigilance, et se retrouver entouré de milliers d’étudiants à l’UCAD. Et là, il a bandé ses muscles avec les étudiants et lancé un signal fort à Macky Sall…

La rédaction de Xibaaru