SONKO, les sénégalais ne seront jamais des rebelles

Depuis l’arrestation de votre mentor Tahibou Ndiaye, suivie de votre radiation de la fonction publique, vous n’êtes plus un humain sensé jouir de toutes ses facultés mentales. La haine et la rancune vous rongent le cœur au point de vous transformer en animal sauvage. Vous inventez tout au sujet de tout: (10 millions aux députés, les immeubles de Amadou SALL à Dubaï, les 94 milliards détournés par Mamour DIALLO, 1200 milliards prix du TER, 6000 milliards du pétrole, les contrats pétroliers et gaziers, l’exploitation du fer de la Falémé…) rien que pour inciter les sénégalais à l’insurrection. Vous les inviter à sortir ce vendredi pour manifester pour des mensonges. Le temps est entrain de faire son rôle de juge; tout se saura.
Ensuite, les sénégalais n’ont pas cet esprit rebelle que vous avez. Ils sont raisonnables et savent bien faire la différence entre le vrai d’avec le faux. Ils commencent à comprendre votre jeu basé sur une somme de contrevérités qui est toujours mise à nue. Diable, quand seriez-vous conscient que le peuple sénégalais ne se plaira jamais à ce déshonnête entreprise de politique politicienne, de la rébellion ? Vous vous résolvez à insister sujet après sujet, à vouloir employer si mal à propos de faux documents, de faux arguments et à prendre avec soin des apparences trompeuses pour berner le bas peuple mais surtout cette jeunesse composée de 70% de non diplômés. Votre façon de faire avec le ton et les manières est indigne d’un homme de notre landerneau politique actuel. Le Sénégal mérite plus que ça ; une opposition républicaine qui sait mettre l’intérêt général au dessus de tout.
Depuis 2012, l’État du Sénégal s’est engagé à rectifier tous les manquements afférents à la gestion de nos ressources naturelles et causés par le régime du président WADE. ( Macky SALL n’est pas n’importe qui), son parcourt politique est unique au Sénégal et peut-être même dans le monde entier. Il sait comment fonctionne un État dans ce contexte de mondialisation et de globalisation. Il n’exposera jamais le Sénégal face aux dangers qui ont cloués beaucoup d’autres pays.
Les sénégalais pétris de vérité savent qu’il n’est pas aisé d’affliger ce qui se conçoit bien politiquement, et qu’aucune volupté barbare adossée à des contrevérités ne nous poussera à semer la pagaille dans le Sénégal. Nous préférons la PAIX à tout le pétrole, le gaz, l’or, le zircon et le fer qui inhibent vos appétits mondains qui vous poussent aux péchés. « Que l’on soit beau, que l’on soit riche, on finit toujours dans un cercueil ». Bientôt vous perdrez le droit d’être respecté; mais si vous n’en êtes pas conscient, le plus petit des sénégalais vous le rappellera.
Tout le monde a droit de détester un semblable pour un motif quelconque mais ce qui est inconcevable est de chercher par des mensonges à faire détester cette personne par les autres. Dieu aime la vérité et nous sommes un peuple croyant dans sa totalité. Dieu nous garde et nous guide vers des lendemains meilleurs avec un président très pondéré, discipliné, serein et réceptif aux préoccupations des sénégalais. Il a conscience que tout se règle autour d’une table mêmes les deux guerres mondiales l’ont été. Alors pourquoi se rebeller ? A bas la rébellion. Vive la PAIX.
Malick Wade GUEYE