Suppression des permis de conduire : La grossière erreur de Omar Youm

Circulez, le Ministre des Transports délire. Après avoir fini sa balade dans le nord du pays, histoire de visiter des chantiers à l’arrêt depuis belle lurette, Me Oumar Youm en charge du transport s’est attiré les projecteurs. Il veut tout simplement interdire de circuler avec les anciens permis de conduire. Quelle maladresse.

Au Sénégal, on ne sera jamais des délires et maladresses de ceux qui nous gouverne. Figurez-vous que le Ministre des Transports se lève un bon jour pour sortir un communiqué annonçant que les anciens permis de conduire ne seront plus valables à compter du 3 septembre prochain.
Que va penser le peuple de cet homme de droit devenu chef de cabinet du Président de la République qui ignore la loi.
Un permis de conduire est comme un diplôme de Baccalauréat ou un Brevet de Fin d’Etudes Moyennes ou autre que l’état délivre aux citoyens. Par conséquent, comment expliquer que le simple fait qu’il est du papier prouve que ce n’est plus valable ?
Arrêtons de rêver et de prendre les sénégalais pour des moutons de Panurge. Même les cartes nationales d’identité n’ont pas connu le même sort car l’État a bien coaché la transition et progressivement les populations sont allées dans les commissions pour changer les anciennes cartes.  Et si l’honorable député Mamadou Lamine Diallo avait raison en déclarant que les caisses de l’État sont vides et que le pays fonce tout droit vers la banqueroute ?
En quoi conduire avec un permis de conduire en format papier est un acte délictueux ?
Autant d’interrogation qui interpelle le Chef de l’État car le peuple ne pas subir les folies d’un ministre.
En plus, une interdiction d’une importance capitale devait d’abord passer par l’Assemblée Nationale avant d’être prise ?
Si le Ministre des Transports pense que le Fast tract c’est causer du tort aux pauvres citoyens gorgorlus, il se trompe sur toute la ligne. Et ce même peuple attend que l’ancien avocat du barreau retourne dans les amphithéâtres pour revoir ses cours de droit. Sinon il va emporter le président dans sa chute.

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn