Ultimate magazine theme for WordPress.

Trahison au sommet de Yewwi…le boss Sonko devient la proie

4

Ce qui devrait se passer à Yewwi après les législatives, a commencé avant même que les Sénégalais se rendent aux urnes. Des négociations en coulisses sont entamées pour le choix des membres du bureau groupe parlementaire de Yewwi à l’Assemblée Nationale. Sur la liste proportionnelle de suppléants qui doivent aller à l’Assemblée, aucun membre de Pastef. Et sur la liste départementale de Yewwi à Dakar, ce sont les ténors de Taxawu Sénégal qui sont très présents, Barthélémy Dias et le maire de Hann, Babacar Mbengue. Le Pastef sera quasi absent de l’Assemblée. Et dans la course à la présidentielle, tous ses députés soutiendront Khalifa Sall contre Sonko qui devient la proie de son propre camp.

yewwiOusmane Sonko avait compté sur tout sauf que la liste nationale des titulaires de Yewwi Askan Wi allait être rejeté et ne participeraient pas aux élections législatives. Il avait tout fait pour que ses proches figurent sur cette liste nationale finalement rejetée. Le voilà qui tombe dans son propre piège. Ousmane Sonko avait compté sur sa majorité qui allait être élue sur la liste Yewwi Askan Wi pour dicter sa loi aux autres membres de sa coalition. Il a joué, il a perdu.

Ousmane Sonko ne peut plus espérer exercer un contrôle sur le futur groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi. Un groupe parlementaire qui risque d’être ainsi placé sous le contrôle de Taxaawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. Une situation très favorable à Taxaawu Sénégal, surtout dans la course pour le choix de celui qui sera le prochain candidat de Yewwi Askan Wi à l’élection présidentielle de 2024.

Une situation fort préjudiciable pour Ousmane Sonko qui avait misé sur tout, sauf sur ça. La preuve, il commence à en subir les conséquences. L’un des éléments moteurs de Taxaawu Sénégal, Barthélémy Dias vient de lancer un message à tout le monde afin que nul n’en ignore. Barthélémy Dias soutient publiquement que son candidat à la présidentielle de 2024, est Khalifa Ababacar Sall. Il ne va rouler que pour ce dernier. Invité de l’émission « Faram facce » sur la TFM, Barthélémy Dias a bien précisé son choix de candidat pour 2024. « Mon candidat sera Khalifa Ababacar Sall même si Ousmane Sonko sera candidat ».

Qu’est-ce qu’il y a de si urgent pour que Barthélémy Dias fasse une telle déclaration ? En tout cas, il vient de couper l’herbe sous les pieds de Ousmane Sonko, et d’afficher publiquement la volonté de Taxaawu Sénégal d’avoir son propre candidat issu de ses rangs. Pour Barthélémy Dias, donc, il n’est pas question de se ranger derrière Ousmane Sonko à la présidentielle de 2024. Et Taxaawu Sénégal peut même se lancer déjà dans sa campagne pour la future élection présidentielle, en prêchant le soutien des autres composantes de Yewwi Askan Wi.

yewwi
Khalifa Sall leader de taxawu Sénégal

Taxawu Sénégal garde une grande avance sur le Pastef dans la guerre de leadership en direction de l’élection présidentielle de 2024. Ousmane Sonko n’a rien pu voir venir. Il avait pensé avoir berné tout le monde à Yewwi Askan Wi dans la course pour cette élection présidentielle. Il s’est fait avoir au final dans son propre jeu par Barthélémy Dias et compagnie qui ne sont pas nés de la dernière pluie.

Ces derniers n’ont même pas attendu l’issue du scrutin de dimanche prochain pour annoncer la couleur. Pour eux, la cause est déjà entendue, C’est Khalifa Ababacar Sall qui sera leur candidat à l’élection présidentielle de 2024. Alors que Ousmane Sonko espérait mettre d’accord tout le monde derrière sa personne. La guerre pour désigner qui sera le candidat de Yewwi Askan Wi se trouve déjà lancée. Khalifa Ababacar Sall cependant, part avec une longueur d’avance sur Ousmane Sonko. Barthélémy Dias n’a pas fait sa sortie pour rien. Il s’agit d’une mise en garde qu’il lance à l’endroit de Ousmane Sonko.

DAN pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (4)