Ultimate magazine theme for WordPress.

Tribunal : Le parquet a requis un an ferme contre le journaliste de Walf Pape Ndiaye

0

Le parquet a requis un an d’emprisonnement ferme contre le journaliste et chroniqueur judiciaire à Walf, rapporte Emedia.

À la barre du Tribunal des flagrants délits, le prévenu a nié les faits, arguant qu’il s’agit d’un prêt et qu’il ne s’est jamais engagé à faire libérer qui que ce soit, contrairement aux accusations de la partie civile qui se plaint de s’être grugée d’un montant de 500 000 FCFA moyennant une intervention pour la libération d’un proche.

Malgré les dénégations de Pape Ndiaye, le parquet n’en démord pas et reste convaincu qu’il a usé de moyens frauduleux pour encaisser l’argent. Le maître des poursuites est conforté dans sa position par le fait que des remises de sommes d’argent aient eu lieu dans le bureau du prévenu.

Un problème d’argent corroboré, selon le procureur, par des échanges sur WhatsApp entre Pape Ndiaye et la dame Ndèye Awa Ndir, réclamant son argent (500 000 F CFA) au prévenu.

La réplique de Pape Ndiaye ne s’est pas faite attendre. Il soutient, mordicus, que « ce message sur WhatsApp n’a rien à voir avec la promesse de faire libérer quelqu’un », ajoutant que « des messages intermédiaires ont été supprimés ».

Le procès se poursuit. Le journaliste, en détention depuis le 12 mai, a commis les célèbres avocats Me Ciré Clédor Ly et Me Moussa Sarr pour sa défense tandis que les parties civiles se sont désistées.

Pour rappel, en plus de Ndèye Awa Ndir, une autre personne s’était jointe au dossier pour réclamer la somme d’un million F CFA.

Me Sarr se pose des questions sur le refus de la demande de médiation, soulignant qu’il s’était présenté avec la somme de 1,5 millions F CFA pour les remboursements.

Laisser un commentaire