Turquie : un livreur crache dans la pizza…il prend 2 ans de prison

Un chauffeur-livreur a été emprisonné pendant deux ans après avoir pris un selfie alors qu’il crachait sur la pizza d’un client en Turquie.

Nommé uniquement Burak S., il avait 18 ans lorsque l’incident s’est produit en 2017 dans la ville anatolienne centrale d’Eskisehir.

Bien qu’il ait été capturé sur CCTV dans l’immeuble du client, Burak a maintenu son innocence pour l’acte apparemment non motivé. « Je n’ai pas craché sur la pizza », a-t-il déclaré mardi au tribunal. «Je demande mon acquittement.

Mais le tribunal d’Eskisehir l’a reconnu coupable d’avoir « endommagé des biens » et « empoisonné la nourriture et mis en danger la santé des gens », a déclaré Anadolu.
Bien qu’il ait été capturé par CCTV dans l’immeuble du client, Burak S. a maintenu son innocence pour l’acte apparemment non motivé. « Je n’ai pas craché sur la pizza », a-t-il déclaré mardi au tribunal. «Je demande mon acquittement.

Il a été condamné à deux ans et six mois.

L’affaire a été révélée après que le propriétaire de l’immeuble a vu l’incident en regardant les images de sécurité et a alerté le client de la pizza, déclenchant une plainte pénale.

Des images de vidéosurveillance ont montré Burak ouvrant une boîte à pizza devant la maison du client Huseyin Alyuz et se penchant dessus alors qu’il se filmait sur son téléphone.

Burak se dirigea ensuite vers l’appartement d’Alyuz au cinquième étage pour livrer le repas.

neveu de M. Alyuz, Cagatay Ehe, a vu les images de vidéosurveillance et a dit à son oncle qui s’est plaint à la police et à la pizzeria.

Burak S. avait précédemment affirmé qu’il ne vérifiait la pizza que pour les dommages mais avait été limogé après avoir été inculpé.

La procédure judiciaire avait été retardée car les experts médico-légaux devaient évaluer le risque de maladie dû au crachat de Burak sur la pizza.