Tunisie : une étudiante séquestrée par sa famille pour avoir refusé un mariage forcé

Une jeune étudiante a été séquestrée par sa famille dans la délégation de Sbeitla, relevant du gouvernorat de Kasserine. C’est ce qu’a indiqué le substitut du procureur de la République dans la région, Chawki Bouazi, qui s’est exprimé sur Mosaïque FM dans la soirée de ce mardi 27 avril 2021.

La jeune femme, qui est âgée de 24 ans, est une étudiante inscrite en licence dans une université à Monastir. Sa séquestration aurait débuté en février 2021. Ce n’est que vendredi dernier qu’elle aurait informé ses amis pour leur demander de l’aide.

Selon les témoignages des proches de la victime, la famille a souhaité marier la jeune femme de force. Son appel à l’aide a été massivement partagé sur les réseaux sociaux. Sa famille a prétendu, suite à cela, qu’elle souffrait de troubles psychologiques.

laissez un commentaire