Ultimate magazine theme for WordPress.

Violence politique : Ansoumana Dione avertit Macky Sall

Macky Sall et Ansoumana Dione, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux(à gauche)
0

Violence politique ou le Sénégal en folie ! (Par Ansoumana DIONE)

Avec les récentes violences politiques, survenues en Casamance, entre deux camps opposés, l’on peut dire aisément, sans se tromper, que le Sénégal est en folie. Et, si l’on y prend garde, c’est le Président Macky SALL qui risque d’en subir les conséquences. Dans un passé très récent, nous avions prédit la fin du régime actuel, avec ces élections locales, prévues en 2022. Aujourd’hui, ces affrontements que tout le monde regrette, nous ont presque donné raison alors que nous ne sommes même pas encore en campagne électorale. Si en ce 21e siècle, les arguments ne suffisent plus pour se convaincre entre citoyens sénégalais, cela prouve que notre pays a de très sérieux problèmes, surtout en matière de santé mentale. Pourquoi ne pouvons-nous pas nous aimer, en tant qu’adversaires et non des ennemis ? Attention, le Sénégal est en passe de basculer vers des conflits multiformes, dangereux, à éviter, à tout prix.

Pour échapper à de telles catastrophes qui ne laisseraient personne indifférent, il appartient au Président Macky SALL de bien vouloir apaiser le climat politique et social, le Sénégal étant devenu un pays d’injustice, ce qui ne rime pas avec la paix. N’est-il pas vrai que la politique est l’art de gérer les affaires de la cité ? Alors, pourquoi sommes-nous pas capables de l’exercer dans le calme et la discipline ? En se battant entre eux, pour une si noble affaire, il est certain que ces acteurs politiques ont comme objectif de se servir, comme nous l’avons tous vécu, de l’indépendance à nos jours. Aujourd’hui, les tenants du pouvoir et leurs proches, vivent tous dans d’excellentes conditions, à côté de la majeure partie de la population, confrontée à d’énormes difficultés. Faisons attention à l’injustice. Elle est la source de nombreux conflits, à travers le monde et notre pays n’est pas à l’abri. Cultivons la paix pour notre cohésion sociale.

 

Rufisque, le 13 octobre 2021,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire