Visite aux musiciens de renom : L’OMART recadre le Ministre de la Culture

Face à la propagation du virus Covid-19 (ou Coronavirus), l’Observatoire de la Musique et des Arts du Sénégal (OMART) a noté une « mobilisation générale » de tous les sénégalais sous l’impulsion de son Excellence le Président de la République Macky Sall.

Bien évidemment, l’OMART est interpellé particulièrement par le secteur culturel qui est le plus  impacté par la propagation du virus Covid-19.

Pour mettre en œuvre les implications de cette mobilisation, le Ministère de la Culture et de la Communication  a raté une belle occasion de prendre  des décisions destinées à impacter  directement sur la vie des acteurs culturels dans tout  le secteur culturel :

  • ENTREPRISES DU SECTEUR CULTUREL
  • EMPLOYEURS CULTURELS 
  • INTERMITTENTS ET SALARIÉS DU SECTEUR CULTUREL
  • STRUCTURES DE CRÉATION ET DE DIFFUSION
  • ARTISTES-AUTEURS-
  • FESTIVALS

L’OMART déplore que le ministère de la culture et de la communication du Sénégal ne soit pas doté D’UNE CELLULE  D’INFORMATION ET D’ECOUTE  destinée   à aider les

professionnels et à prendre des dispositions spécifiques en lieu avec le Ministère de l’économie et des Finances. 

Afin d’Aider et d’informer les professionnels de la filière culturelle, l’OMART demande à ce que le ministère de la Culture se mobilise pour l’obtention de l’Etat un fonds de garantit de prêts bancaires aux entreprises CULTURELLES.

L’OMART propose, conformément à l’annonce du Président de la République  le 23 Mars 2020, la mise en place d’un dispositif inédit permettant à l’Etat de garantir des prêts à hauteur de 200 milliards de FCFA, dans le cadre du plan de résilience sous tendu par le fonds de Riposte de 1000 Milliards, ainsi que les fonds additionnels des institutions internationales avec le Programme de Résilience Economique et Sociale (PRES). 

L’objectif de ce dispositif  dans le secteur de la culture est de soutenir l’économie culturelle, en soulageant la trésorerie des entreprises et des professionnels, frappés de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19.

L’OMART demande la mise en place rapidement de ce fonds de garantie Prêts aux professionnels de la culture avec un système clair et simple ouvert à tous les secteurs d’activité de la culture  durement touchés  avec la fermeture des librairies, salles de spectacles ou salles cinéma, ect… 

L’OMART prévoit que  avec ce dispositif, dont les modalités seront  précisées par un arrêté, jusqu’au 31 décembre 2020, ces professionnels pourront demander à leur banque un prêt garanti par l’Etat. 

L’OMART rappelle au Ministre de la Culture que, dans aucun pays du monde, la culture ne saurait se  limiter aux musiciens de renom. 

L’OMART demande la prise en compte à dignité égale de tous les secteurs de la culture.

Le Président : Mr Abdoulaye Mamadou GUISSE

Le Directeur Exécutif : Mr Tange TANDIAN