Voici le seul vrai opposant à Macky Sall au Sénégal…Et il est de l’APR (photo)

Paysage politique national : Et si le seul véritable opposant de Macky Sall est Moustapha Diakhaté

Aussi curieux que cela puisse paraître, malgré les vociférations de Ousmane Sonko dont les Sénégalais commencent à se lasser de ses verbiages incongrus, et qui ne cherche qu’à occuper vainement les devants de la scène, le Président Macky Sall fait face à une opposition inexistante. Du moins, la seule qui se dresse devant lui, se trouve à l’intérieur de son parti, l’Alliance pour la République (APR), et elle a pour nom, Moustapha Diakhaté.

Au moment où le Parti démocratique sénégalais (PDS) a mieux à faire, car plongé dans la crise que de se lancer à l’assaut du régime, alors que, Idrissa Seck est entré dans une hibernation profonde, et que, Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall, eux ne font que figure de menu fretin, il n’y a que Moustapha Diakhaté à entrer véritablement dans le « Macky ». L’ancien Chef de cabinet du Chef de l’Etat aime ramer à contre courants de son parti et du régime.

Quand le régime du Président Macky Sall ainsi que l’APR, secoués par les révélations de BBC sur les dessous du contrat pétrolier accordé à Franck Timis, au point de s’emmêler les pinceaux, tentent tant bien que mal d’apporter la riposte, la réaction de Moustapha Diakhaté est toute autre. Il s’en prend au Président Macky Sall qui pense-t-il, n’aurait jamais mêlé son frère Aliou Sall sur cette affaire de pétrole et de gaz.

Moustapha Diakhaté encore lui, n’a pas du tout apprécié la sortie du Chef de l’Etat sur la grâce qu’une large frange de l’opinion réclame en faveur de Khalifa Sall. Sans aucune forme de ménage, Moustapha Diakhaté critique qu’un seul homme, le Chef de l’Etat décide quand il en envie, de gracier un prisonnier.

Hier encore, Moustapha Diakhaté a réagi sur sa page Facebook, après la sortie du leader du Pastef Ousmane Sonko sur l’accord conclu entre une société turque Tosyali Holding et l’Etat du Sénégal sur l’exploitation du fer de la Falémé. Surprise, ce n’est pas contre Ousmane Sonko que s’en prend l’ancien Chef de cabinet du Président de la République, mais plutôt contre le Directeur général de l’APIX, Mountaga Sy. Moustapha Diakhaté n’apprécie guère que Mountaga Sy se soit présenté au journal télévisé de la RTS, un peu après la conférence de presse du responsable du Pastef, pour parler enfin de l’accord conclu entre la société turque et l’Etat du Sénégal.

Moustapha Diakhaté donne ainsi une véritable leçon au Directeur général de l’APIX. « C’est ce qu’il ne faut surtout pas faire dans une démocratie d’opinion comme celle du Sénégal où, désormais, l’accusation équivaut à la culpabilité ». Selon l’ancien Chef de cabinet du Président de la République : « Il urge de tirer toutes les conséquences de la dernière révision constitutionnelle proclamant les ressources naturelles comme patrimoine du Peuple sénégalais et érigeant la transparence comme leur mode de gouvernance ».

C’est dire que le Président Macky Sall se trouve averti. La seule opposition qui lui résiste se trouve dans les rangs de l’APR. Nul doute qu’il s’agit de Moustapha Diakhaté.

La rédaction de Xibaaru