A L’APR, l’ambition politique est un délit…

Les ambitions politiques à l'APR sont interdites

Ambitions politiques : Défense d’en avoir à l’APR

L’ancienne Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Aminata (Mimi) Touré a mille fois raisons de le dire, en politique « l’ambition n’est pas un délit. Il est même légitime pour tout homme politique d’avoir des ambitions. Seulement, au sein de l’Alliance pour la République (APR), il est interdit d’avoir de l’ambition. L’ambition est considérée comme un délit, et la délation est accueillie sans présomption d’innocence à l’APR.

Tout homme ou femme, accusé à l’APR d’avoir des ambitions, est jugé immédiatement coupable même si ce n’est pas vrai. Mimi Touré a été limogée de son poste de Président du CESE et est désormais traitée en ennemie de Macky Sall, parce que, accusée de lorgner le fauteuil du Président de la République par ses détracteurs. Mouhamadou Makhtar Cissé, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Me Oumar Youm, même Mahammed Boun Abdallah Dionne connu pour sa loyauté, ont tous subi le même sort. Parce que, accusés d’avoir des ambitions, ils ont été virés du gouvernement

Des accusations sans fondement, puisque tous les ministres sortis du gouvernement continuent de manifester leur loyauté à l’endroit du Président de la République Macky Sall. Aujourd’hui, tous déclarent travailler pour le Président de la République Macky Sall. Mais, on leur a collé des ambitions pour mieux les liquider. Ce sont les faucons du Palais qui colportent ces fausses accusations afin de liquider, tous ceux qui n’entrent pas dans leurs bonnes grâces. Ils poussent ainsi le Chef de l’Etat Macky Sall à se séparer de collaborateurs loyaux et compétents.

Des compétences, il n’en existent plus auprès du chef de l’Etat, Macky Sall. Ils font faire du n’importe quoi à Macky. Sur les nominations, on nomme de nouveaux alliés (Idrissa seck) et dans le même temps, les adversaires de ce nouvel allié sont nommés (Talla Sylla). D’un autre côté, prenons le projet de loi modifiant la loi °69-29 du 29 avril 1969 sur l’état d’urgence et l’état de siège.

Les incompétents de Macky ont élaboré un projet de loi qui ne sert strictement à rien, puisque la loi l’a déjà prévu. Ce que ces incompétents du Palais doivent savoir, c’est que « la loi de 1969 est plus complète que le projet de loi qui vise à la modifier, car la loi de 1969 prévoit tous les évènements graves ayant le caractère de calamité publique alors que le projet de loi ne vise que les catastrophes naturelles ou sanitaires ».

les incompétents ont taxé les compétents d’avoir des ambitions politiques et ces derniers ont été écartés purement et simplement de la gestion des affaires.

Le Président de la République Macky Sall ne doit plus écouter ceux qui lui rapportent ce genre d’information. Ce sont les faucons qui rendent impopulaire le gouvernement, et qui coupent Macky Sall du peuple. Alors qu’ils ne sont d’aucun poids politique.

La rédaction de Xibaaru