Ultimate magazine theme for WordPress.

Affaire Adji Sarr…les menteurs de Sonko sont des religieux

1

L’affaire du « viol présumé » d’Adji Sarr impliquant Ousmane Sonko, est devenue un vaste champ de bataille où journalistes, politiciens, religieux et partisans s’affrontent avec leurs « preuves. Chacun brandit ses preuves pour incriminer le camp adverse. Après l’implication des politiciens, membres de la mouvance présidentielle qui ont fait pencher le dossier en faveur du présumé coupable, cette fois, ce sont des fondamentalistes religieux qui prennent faits et causes pour le leader du Pastef avec une manière bien particulière.

Depuis le déclenchement de l’affaire Adji Sarr avec son lot de 14 morts qui ont assombri l’histoire des manifestations au Sénégal, les intrusions dans ce dossier ne font que compliquer davantage la résolution de ce problème. La victime Adji Sarr, assistée par des activistes, continue d’accuser Sonko. Et ce dernier multiplie les sorties dans la presse et sur les réseaux sociaux non pas pour se disculper mais pour s’ériger en tant que victime d’un complot. Et dans sa démarche de diabolisation du pouvoir, le leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) bénéficie de l’aide d’hommes religieux qui disent détenir des preuves du « complot d’état »

Après le journaliste Pape Alé Niang qui s’évertue à longueur de journée d’innocenter le leader du Pastef avec des preuves « imaginaires », ce sont des religieux orthodoxes, guides et membres de confréries du Sénégal qui brandissent des preuves « sensationnelles » pour accabler la « victime » et innocenter le leader du Pastef. Et depuis quelques jours, un homme religieux s’est lancé dans un grand déballage de « preuves » pour conforter la thèse du complot contre Ousmane Sonko.

Ce n’est pas n’importe quel religieux qui vient de s’immiscer dans cette affaire. Baye Mbaye Niasse MC, Fils de Mawlana Cheikh Ibrahim Niass, a pris fait et cause pour Ousmane Sonko et accuse Adji Sarr d’être le pion de l’Etat pour éliminer politiquement l’opposant radical. Se disant pourtant marabout de la plaignante, Il a donné sa position dans cette polémique : « il est temps qu’on close ce débat et quoi qu’il advienne, Adji Sarr reste une disciple de Mawlana Cheikh Ibrahim Baye”, confie-t-il lors de sa première intervention dans ce dossier.

Ensuite l’homme religieux, doté de pouvoirs surnaturels, se trouve des capacités d’investigateur. Dans une seconde sortie, le marabout affirme qu’il détient des audios de Adji Sarr où elle a avoué que l’affaire Sweet Beauty est un complot contre le leader de Pastef. Et dans ses révélations, il va crescendo. Le fils cadet de Baye Niasse de citer nommément l’ancien Directeur des Domaines, Mamour Diallo, qu’il accuse de tirer les ficelles. Et il rajoute encore une autre révélation qui le propulse en première place des meilleurs fouineurs du pays. Il révèle enfin qu’une tentative d’exfiltrer Adji Sarr aux Etats-Unis est en cours.

Comment ce marabout sorti de Médina Baye peut-il détenir autant d’informations sur Adji Sarr ? Baye Mbaye Niasse MC est à l’image de Pape Alé Niang. Ce dernier brandit toujours des preuves sensationnelles qui chauffent à bloc les patriotes et sympathisants de Sonko. Si l’on se fiait à Pape Alé Niang, Macky serait celui qui a conduit Sonko au Salon Sweet Beauty et mis Adji Sarr dans la cabine de massage. Aujourd’hui, Pape Alé Niang a un autre menteur de taille à ses côtés et qui est de surcroît un marabout.

Si Les politiciens, membres de la mouvance présidentielle ont infecté l’affaire Adji Sarr de par leur intrusion dans le dossier à l’image de Mamour Diallo, membre de l’APR et ancien directeur des Domaines, les religieux comme Imam Ndao et Baye Mbaye Niasse MC ont corsé le dossier en y mêlant la religion. Ils disent détenir des preuves sans jamais les rendre publiques ; une manière pour eux d’exister et de se faire la pub. Si ce marabout avait la preuve de l’audio de Adji Sarr qui avouait le complot, il l’aurait déjà balancé…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)