Après Wade et Idy…des crétins occupent le banc de l’opposition

Occupation du terrain politique après Wade et Idy: Les combats « arrières gardistes » de Mamadou Lamine Diallo et d’Abdoul Mbaye

Au niveau de la classe politique sénégalaise, notamment l’opposition, on nage dans le vide. Un vide laissé par Me Abdoulaye Wade, empêtré dans le silence et qui s’abstient de descendre dans le terrain politique pour poser des actes contraires à son rang d’ancien Président de la République du Sénégal. Quant au Président de Rewmi Idrissa Seck, lui aussi parle peu pour ne pas se signaler à travers de sorties inutiles qui finalement ne font que le lasser des Sénégalais. Me Abdoulaye Wade comme Idrissa Seck ont un charisme et qui est naturel.

En attendant que ces deux hommes rompent leur silence quand le moment opportun viendra, voilà que des charlots pensent devoir occuper le vide laissé par eux. Des énergumènes qui veulent se transformer en tigres, mais qui ne le sont qu’en papiers. A force de vouloir trop faire pour paraître, de vouloir profiter du vide laissé par Me Abdoulaye Wade et Idrissa Seck pour donner l’impression aux Sénégalais que l’on se soucie d’eux alors qu’il n’en est rien, on finit par tomber dans le crétinisme et dans l’insolence.

Ce n’est pas à se mettre à envahir le champ médiatique inutilement qui va convaincre les Sénégalais qu’un tel se soucie de leurs sorts. Mamadou Lamine Diallo ainsi que l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye sont des hommes pleins de rêves, mais qui courent à chaque fois dans la désillusion. Deux hommes qui ne font pas vaciller la balance sur le terrain politique, car n’étant d’aucun poids, et qui mènent des combats « d’arrière-garde ».

Abdoul Mbaye et Mamadou Lamine Diallo veulent transférer sur le champ politique leurs propres déboires en insultant à tous vents le régime, le rendant coupable de tous les malheurs au monde qui tombent sur eux.

abdoul
Abdoul Mbaye, ancien premier ministre du Sénégal , a une dent contre Macky Sall

Abdoul Mbaye a des problèmes judiciaires avec son ex-épouse, avec l’opérateur économique Bocar Samba Dièye depuis du temps où il était directeur générale de la CBAO, c’est le régime qu’il accuse. Pauvre régime !

diallo
Mamadou Lamine Diallo ne parle que du contrat d’Akilee (sa parente est assistante du DG de senelec)

Mamadou Lamine Diallo est aveuglé par son combat personnel contre le régime depuis qu’il a quitté la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY). Pour se signaler à l’opinion et montrer qu’il existe, Mamadou Lamine Diallo est maître dans l’art de chercher à rebondir sur des débats déjà lancés. Dans l’affaire Pétro-Tim sans aucune retenue alors qu’il aucune maîtrise du dossier, il tient à se faire distinguer à travers son simulacre dénommé « questekki ». En a-t-il été de l’affaire AKILEE, et maintenant sur celle de Ndingler.

Mamadou Lamine Diallo et Abdoul Mbaye deux « microbes » à travers le poids sur la scène politique, se trompent lourdement dans leurs stratégies pour gagner le cœur des Sénégalais.

La rédaction de Xibaaru