C’est le retour de l’équipe Wade-Macky et…Karim

Macky Sall – Abdoulaye Wade : A Karim Wade, les dividendes des retrouvailles

Hier, les Présidents Macky Sall et Me Abdoulaye Wade qui se sont rencontrés à Massalikoul Jinaan, même s’ils n’ont abordé dans le vif du sujet, le cas Karim Wade, il reste que ce dernier devait être présent dans tous les esprits. Jamais, il n’aurait existé une telle animosité dans les relations entre l’actuel et l’ancien Président de la République du Sénégal, si le fils de ce dernier n’avait été poursuivi et mis en prison pour enrichissement illicite.

Me Abdoulaye Wade, à son âge, après tant d’années consacrées à lutter contre le régime socialiste qui était au pouvoir au Sénégal pendant près de cinquante ans, après avoir conduit les destinées de la nation pendant douze ans, ne pouvait avoir que droit à un repos bien mérité. Seulement, l’emprisonnent de son fils Karim Wade à qui il avait tracé un destin présidentiel, l’a obligé à se mettre en première ligne dans la lutte contre le régime du Président Macky Sall.

La réconciliation entre les deux hommes sous la bénédiction du vénéré khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, les pousse à s’asseoir autour d’une même table et à aplanir toutes les divergences. L’affaire Karim Wade devrait figurer au point de l’ordre du jour des négociations que les deux hommes sont obligés à présent d’engager, pour ne point trahir leurs engagements vis-à-vis du khalife général des mourides. A cet effet, Karim Wade devrait pouvoir bénéficier d’une loi d’amnistie qui effacerait la peine pour laquelle, il avait été condamné.

Karim Wade pourrait alors faire un retour de grâce au Sénégal, et se positionner pour les futures échéances électorales, lui dont la candidature à la présidentielle de 2019 avait été invalidée du fait de la perte de ses droits civiques. En attendant ces futures échéances électorales, si les discussions sur le statut de l’opposition et celui de son chef sont accordées au Parti démocratique sénégalais (PDS), Karim Wade sans avoir fait tous les efforts nécessaires, va ramasser là un véritable fromage. Non seulement, il va être le chef de l’opposition par la volonté de son père qui en fait son dauphin au PDS, mais il va gagner beaucoup plus en popularité. Finalement, ce sera à Karim Wade, les dividendes.

La rédaction de Xibaaru