Cette naine de 22 ans a tenté de tuer ses parents

Une naine sociopathe de 22 ans se faisait passer pour une petite fille de 8 ans et a tenté de tuer ses parents adoptifs

C’est une histoire à dormir debout qui semble tout droit sortie d’un film d’horreur. En 2010, Michael et Kristine Barnett adoptent dans un orphelinat en Floride, la petite Natalia, une fille ukrainienne alors âgée de 8 ans. Mais la belle histoire vire au cauchemar. Découvrez cette naine sociopathe dans la vidéo ci-dessous :

Après des examens médicaux, le couple découvre qu’il a été victime d’une invraisemblable fraude. Natalia ne serait pas une fillette mais une naine sociopathe âgée de… 22 ans.

Selon les dires de la mère adoptive, qui se confie en longueur sur cette histoire dans une interview au DailyMail, la jeune femme aurait menti sur son âge et essayé de les tuer à plusieurs reprises. Le couple a fini par l’abandonner en 2013, dans une maison à Lafayette (Indiana) avant de fuir au Canada et de rompre tout contact.

« Elle a essayé de nous tuer ! »

Le scénario cauchemardesque de cette histoire délirante reprend le synopsis du film « Esther » sorti en 2009. Dans ce thriller, la fillette adoptive d’un couple se révèle être une psychopathe serial-killer âgée de 33 ans et atteinte de nanisme. La réalité dépasse donc la fiction pour Michael et Kristine Barnett.

Les deux parents adoptifs s’estiment victimes d’une escroquerie retentissante. « Elle a essayé de nous tuer ! » explique Kristine Barnett, encore traumatisée. Elle explique que la fillette a tenté de la pousser contre une clôture électrique, versé de la javel dans son café ou encore menacé de la poignarder durant son sommeil.

Perturbé par le vocabulaire sophistiqué de Natalia, inhabituel pour une enfant supposée de son âge, par le fait qu’elle ne jouait jamais avec ses poupées et cherchait plutôt la compagnie des adolescents, le couple se rend compte qu’il n’a pas affaire à une petite fillette. « Natalia était une femme : elle avait ses menstruations et des dents d’adulte. Elle n’a jamais grandi, alors que même les enfants atteints de nanisme poursuivent leur croissance » avance Kristine Barnett.

Des examens dentaires permettent d’établir que Natalia a bien menti sur son âge. La fillette serait donc née en 1989 en Ukraine et âgée de 22 ans. Le couple parvient à faire modifier son état-civil pour y mentionner son véritable âge. En 2013, alors que les menaces s’intensifient, les Barnett abandonnent Natalia dans une maison à Lafayette et fuient au Canada, en coupant tout contact.

Désormais séparés, ils sont aujourd’hui accusés par un juge de l’Indiana, d’avoir abandonné leur enfant et falsifié son état-civil. Après s’être rendus à la police mi-septembre, ils ont été libérés contre deux cautions de 5 500 et 5 000 dollars. Michael et Kristine Barnett devaient comparaître mardi devant la justice américaine