Retrouvailles Wade-Macky…Ça change tout

 Retrouvailles Me Abdoulaye Wade – Macky Sall : Vers une civilisation des relations pouvoir – opposition

La communauté mouride, à travers son khalife général Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a été en vedette hier, vendredi 27 septembre. Les images ont été fortes hier. Jamais, Dakar n’avait connu une telle déferlante. Colobane a été hier le point de rencontre de grandes personnalités religieuses, coutumières, mais aussi politiques de ce pays. Contrairement à d’autres vendredis où Colobane, notamment la Place de l’Obélisque était le point de rendez-vous de manifestants qui face aux forces de l’ordre, défiaient le pouvoir, hier Colobane était le point de réconciliation des cœurs.

Le Président de la République, Macky Sall et son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, le temps de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan, se sont serrés la main. Depuis avril 2012, le temps d’une passation de pouvoir, jamais les deux hommes ne s’étaient serrés la main. On dirait qu’une aube nouvelle s’est levée pour le Sénégal. Abdoulaye Wade, Macky Sall qui se serrent la main, s’entretiennent sous les yeux et la bénédiction du khalife général des mourides, avant que les deux ne s’engouffrent ensemble dans le véhicule présidentiel, la leçon est donnée qu’au Sénégal que les hommes politiques même dans l’adversité savent taire les rancœurs pour le seul bien du pays.

Les Présidents, Me Abdoulaye Wade et Macky Sall qui se retrouvent, tout est désormais possible vers une nouvelle relation empreinte de dialogue entre pouvoir et opposition au Sénégal. Désormais, rien ne s’oppose plus à voir le Parti démocratique sénégalais (PDS) quelle que soit la forme, rejoindre la table pour le dialogue national.

Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a réussi hier ce tout le monde pensait impossible, tant les divergences entre les deux hommes étaient si profondes. Il faudra se méfier des faucons qui se trouvent aussi bien du côté du pouvoir que du côté de l’opposition, à qui la paix entre Me Abdoulaye Wade et Macky Sall n’arrangent guère les affaires.

La pacification de l’espace politique national, la civilisation des rapports pouvoir et opposition, doivent passer par les retrouvailles entre les Présidents Macky Sall et Me Abdoulaye Wade. L’étape des retrouvailles passée, les deux hommes peuvent s’asseoir autour d’une même table et convenir des rôles que chacun doit jouer, pouvoir comme opposition, pour le bien de la nation. Macky Sall et Me Abdoulaye Wade le doivent bien au khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, à l’ensemble des communautés religieuses, mais à tout le Sénégal.

La rédaction de Xibaaru