Cimetière à Kaffrine : Des abeilles empêchent l’enterrement d’un corps

Les faits pour le moins insolites se sont déroulés à Kaffrine, au cimetière de Maka Andalla où des villageois qui procédaient à l’inhumation d’un corps, ont été attaqués par un essaim d’abeilles. Pris au dépourvu et gagnés par la peur, ils ont peiné pour enterrer le défunt, la cacophonie étant totale, relate Lobservateur.

Finalement, ils ont été obligés d’abandonner le cercueil à côté de la tombe, sans enterrer le défunt. Le sauve-qui-peut a entraîné une grande bousculade à la porte d’entrée du cimetière, note la source qui précise que les villageois ont dû demander l’aide des autorités administratives locales pour pouvoir mettre à terre le défunt.