Construction du stade LSS : l’homme d’affaires Matar Diéne détourne 450 millions

La gestion du dossier des expropriés des terres au niveau de Grand Médine révèle un gros scandale. L’homme d’affaires Matar Diène a été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour escroquerie et blanchiment de capitaux depuis une dizaine de jours renseigne le journal Libération. Il aurait fait main basse sur une rondelette somme de 450 millions de F CFA destinés à des familles expropriées par l’Etat dans le cadre de la construction du stade Léopold Sédar Senghor.

Les familles concernées par cette expropriation avaient entamé plusieurs procédures avant que l’Etat n’accepte de les indemniser à hauteur de 1.084.240.000 F CFA, informe la source.

L’homme d’affaires qui avait été mandaté par les familles aurait perçu successivement, deux versements de 200 millions de F CFA et un troisième versement de 50 millions de F CFA, soit la somme totale de 450 millions de F CFA. Il se trouve que depuis le dernier versement, qui date de 2017, les héritiers n’ont rien perçu et, malgré toutes les mises en demeure, Matar Diène faisait le mort, selon renseigne toujours le quotidien.