Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : il tue l’ex-mari de sa femme et prend la fuite

0

Le nommé Bakou Kandji Anderson a été tué, le samedi 18 décembre 2021, dans une bagarre avec P.B. dit Pablo, dans le village de Digbapia, situé sur l’axe Daloa-Guessabo. Son tort est d’avoir défendu son ex-copine devenue désormais la femme de Pablo.

Selon Soir Info qui rapporte les faits, le jour du drame, le village de Digbapia connait une ambiance particulière, avec l’organisation d’un match de football qui a été suivi par des populations des villages environnants ayant effectué massivement le déplacement. Après cette partie plaisante de football, un seul homme, à savoir P.B. dit Pablo se trouve dans un autre état d’esprit. Il est en colère. Pris certainement de jalousie, il se met à battre sauvagement sa concubine. Une scène qui attire l’attention des villageois qui tentent de calmer Pablo.

On en est là, quand profitant de l’accalmie, sa femme se soustrait de la foule et court se réfugier au domicile de son ex-copain, Bakou Kandji Anderson, au bout du village. Pablo, surexcité se lance à ses trousses. Lorsqu’il atterrit au domicile de l’ex-copain de sa femme, sa colère est double. Pour lui, c’est à cause d’Anderson que sa femme a une attitude « irrévérencieuse ». Son sang fait un tour. Comme un fauve, Pablo tente de battre encore sa femme.

Mais Anderson s’interpose. C’est l’erreur qu’il ne devait pas commettre. Rouge de colère, il change d’adversaire et y voit d’ailleurs l’occasion de régler un vieux contentieux avec son ‘’rival’’ Anderson. Mais dans la bagarre avec l’amant présumé, Pablo est vite mis en difficulté par Anderson qui lui administre de violents coups qui l’envoient embrasser le sol. Il se relève et court dans tous les sens comme un fou. On croyait qu’il était sonné par les uppercuts reçus. Que nenni !

En réalité, Pablo qui accepte difficilement sa défaite sous les yeux de sa femme devant celui qu’il considère toujours comme son rival veut laver l’affront dans le sang. Il revient à la charge, cette fois, muni d’une arme blanche. Et comme un lâche, il surprend Anderson qui ne suivait plus la scène. Il lui porte plusieurs coups de couteau dans ses parties vitales.

Anderson en sang, s’écroule lourdement. L’agresseur tueur jette le couteau ensanglanté et prend la fuite. Lorsque les populations qui avaient calmé le tueur Pablo volent au secours du blessé, il est trop tard. Bakou Kandji Anderson qui a perdu énormément de sang, a rendu l’âme sous leurs yeux.

Les témoins du drame alertent…Lire la suite ici

laissez un commentaire