Daouda Diallo, l’argentier du Sénégal, sort la grosse artillerie…

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo

Macky Sall doit l’arrêter avant qu’il ne mette le feu aux poudres. Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, ne badine plus avec son image et il est prêt à casquer la tirelire pour montrer à Macky qu’il est l’homme de la situation.

Le pire chez un homme politique, c’est après avoir subi le désaveu du peuple, de poursuivre les mêmes méthodes qui lui ont valu d’être repoussé. A l’Alliance pour la République (APR), l’on ne semble guère tirer les enseignements des évènements sanglants qui viennent de se dérouler au Sénégal. Ce sont les mêmes méthodes que les responsables de l’APR en rupture avec le peuple, continuent.

Sonnés qu’ils étaient lors des manifestations sanglantes qui avaient gagné le Sénégal, les poussant à se terrer, voilà les responsables qui sortent enfin de leurs coquilles. Ils ne font guère l’analyse sérieuse de ce qui vient de se passer, et veulent faire croire au Chef de l’Etat Macky Sall que tout ce qui vient de se passer, n’est qu’un épiphénomène et qu’ils ont la parfaite maîtrise de la situation après ce qui vient de se passer.

diallo

Comment expliquer que le ministre des Finances et du Budget Abdoulaye Diallo se permette de gaspiller des millions et des millions de FCFA au cours d’un meeting à Podor, plus précisément à Boki Dialloubé, uniquement pour faire croire au Président de la République Macky Sall que tout se passe bien et qu’il a le contrôle de la situation. Des millions de FCFA gaspillés au cours d’un meeting. Le symbole de la mal gouvernance et du gaspillage que le peuple a massivement dénoncé.

Tout y est passé pour que Abdoulaye Daouda Diallo, rien que faire passer son image. Son meeting de Boki Dialloubé continue de passer en boucle sur les différentes chaînes de télés sénégalaises.

diallo

Et en publireportage s’il vous plaît. Après le direct de 2STV, c’est la TFM qui a pris le relais hier lundi, toujours en publireportage après son journal de 20 heures. Une publicité qui se compte en millions de FCFA. Voilà tout ce que dénonce aujourd’hui la jeunesse sénégalaise.

Et c’est le Président de la République Macky Sall qui doit mettre fin à tout ça. Il doit arrêter son ministre des Finances et du Budget avant qu’il ne mette le feu aux poudres. Et puis Macky Sall a-t-il besoin actuellement d’un ministre qui casse la tirelire, rien que pour lui montrer qu’il a une parfaite maîtrise de la situation, alors que personne ne l’avait vu monter au front lorsque le peuple pendant des jours, avait pris possession de la rue et fait vaciller le pouvoir ?

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire