Ultimate magazine theme for WordPress.

Des maires de Yewwi courent vers Macky Sall…Le début du grand deal

0

Macky Sall est décidé à décimer l’opposition avant qu’il ne rende le tablier en 2024 pour donner toutes les chances à son successeur de sécuriser ses arrières. S’il ne débauche pas des responsables des coalitions adverses, ce sont des élites de l’opposition, courent vers lui. Et aujourd’hui, un grand deal est entamé avec de gros pontes de l’opposition.  C’est le maire d’une commune de Dakar et l’édile d’une des cinq (5) villes, tous appartenant à Yewwi, qui ont conclu un accord secret avec la coalition au Pouvoir.

Le maire d’une des communes de Dakar et l’édile d’une ville sont réputés très proches. Une certaine complicité règne entre eux. Et l’un ne fait rien sans requérir l’aval de l’autre. Difficile d’imaginer les voir se séparer. Et, ils sont ensemble aujourd’hui, prêts à rallier le camp du pouvoir. Loin d’être des manchots en politique, c’est après avoir bien étudié la situation qui s’offre à eux, qu’ils ont décidé après bien des calculs à rejoindre le Président Macky Sall.

En acceptant de rejoindre le Président Macky Sall au sortir des législatives, ils donnent plus de poids à leur mentor désigné qui lui aussi va rallier le camp présidentiel. Ils renforcent son poids politique et affaiblissent Ousmane Sonko qui tient partout à se faire montrer comme le véritable leader de l’opposition. En effet, Ousmane Sonko sera de plus en plus isolé et aura du mal sans cette couche de l’opposition qui s’apprête à rejoindre le camp présidentiel, à mobiliser la population derrière lui.

mackyLe Président de la République Macky Sall pourra s’estimer heureux et s’assurer une retraite politique en 2024, parce que, ayant bien assuré ses arrières. Son successeur désigné pourrait alors en toute tranquillité dérouler, sachant que tous les atouts sont mis de son côté pour gagner l’élection présidentielle en 2024. Or, tout le monde devient conscient que la chute ne sera que vertigineuse pour Ousmane Sonko s’il ne gagne pas en 2024. La désillusion sera plus que grande pour lui et ses partisans, et les Sénégalais vont finir par lui tourner le dos définitivement.

Le Président de la République Macky Sall va donc tout faire pour ne pas lâcher le morceau, en faisant enrôler ce maire d’une commune de Dakar et l’édile d’une des cin

Le président Macky n’abandonne pas le 3ème mandatq villes du Sénégal qui sont tous deux de Yewwi Askan Wi et ont manifesté leur volonté à le rejoindre. On le sait, il a plus que jamais besoin, au sortir des législatives, de terminer le reste de ses chantiers pour le Sénégal. C’est sous son actuel mandat qui se termine en 2024 que le Sénégal va commencer à produire du gaz et du pétrole. Et l’histoire retiendra justement que ce sera sous le magistère de Macky Sall…

mackyAssurément, Macky Sall va récolter les gains politiques de cette situation qui s’ouvre à lui. Quant à l’opposition, c’est elle qui va être décimée. Comment, après les élections législatives, elle pourra refaire son image qui va se trouver bien ternie. En effet, avec le ralliement d’une partie de ses composantes qui ne sont pas des moindres dans le camp de la mouvance présidentielle, Yewwi Askan Wi ne pourra plus jamais se relever de ce revers.

Depuis quelque temps, cette coalition de l’opposition a déjà perdu tous ses combats face au pouvoir. Pour rappel, Yewwi Askan Wi avait d’abord déclaré qu’elle allait s’opposer à la tenue des élections législatives, si le parrainage était maintenu, avant de reculer sur la question. Yewwi Askan Wi avait menacé le pouvoir qu’il allait investir de force sur sa liste aux Législatives, Khalifa Sall avant de reculer là encore. Tout le monde a vu comment s’est terminé son dernier combat pour que sa liste nationale des titulaires aux Législatives frappée d’invalidité, soit réintégrée de force. C’est tout naturel donc que plusieurs de ses ténors envisagent de lui tourner le dos et de rejoindre Macky Sall.

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire