Des Sénégalais de la Diaspora salue l’accord entre le Sénégal et l’Espagne

Migration : L’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora salue la Convention signée entre le Sénégal et l’Espagne

De nombreux jeunes compatriotes ont perdu la vie en tentant tristement de rejoindre l’Europe, qu’ils jugent hélas plus clémente. L’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora regrette ces départs, qui finissent pour la plupart, en tragédie et souhaite une solution urgente et viable à ce phénomène migratoire hors norme.

A ce sujet, le Sénégal  vient de conclure des accords majeurs dans le cadre de la coopération avec l’Espagne sur des questions relatives à la migration… et à sa diaspora en particulier.

L’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora salue la signature de cette convention déterminante surtout en ce qui concerne la prise en charge des pensions des Sénégalais résidant légalement en Espagne. Désormais, nos compatriotes pensionnés pourront bénéficier de leur droit au Sénégal lorsqu’ils le sollicitent.  Une vieille doléance des sénégalais de l’extérieur, particulièrement ceux d’Espagne, d’Italie ou encore d’autres pays européens.

Cet accord, décisif, est une innovation et permettra à plus de 70 000 travailleurs sénégalais de recevoir leurs pensions, une fois rentrés au bercail après la retraite. Un dénouement presque historique, après des années de négociations.

Autre axe intéressant de cette convention réside dans le fait qu’en cas de décès d’un travailleur sénégalais ayant plusieurs épouses, sa pension sera répartie entre elles, à parts égales, alors que jusque-là, la loi espagnole condamne la polygamie.

Ce fléchissement de Madrid est sans doute lié à la crise migratoire actuelle mais prouve à suffisance la volonté des deux diplomaties à lutter, ensemble, contre l’arrivée clandestine massive de jeunes sénégalais désespérés sur les côtes espagnoles.

Comme quoi, la diplomatie sénégalaise, chevronnée et réputée, n’a pas perdu son lustre d’antan et oeuvre toujours pour préserver les intérêts de ses fils.

S’agissant des migrants arrivés clandestinement en Espagne, l’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora condamne avec fermeté l’émigration clandestine sous toutes ses formes possibles, surtout celle, récurrente et injustifiée, via la méditerranée.

Cependant, sa mission légitime de protection de nos compatriotes vivant hors du Sénégal, exige une certaine lecture de la situation de ces migrants, appelés à devenir des membres actifs de la diaspora et donc de potentiels contributeurs au développement du pays.

C’est pourquoi, nous rappelons au Gouvernement du Sénégal la nécessité, ne pas occulter le fait que les pays qui ont su vite émerger, au plan économique et social, l’ont été en partie grâce à leurs diasporas. L’exemple de l’émigration marocaine reste une sacrée illustration.

Plus une diaspora est nombreuse, plus elle contribue substantiellement au développement du pays d’origine, par les envois financiers, les transferts de compétences, la création d’emplois etc….

Au Sénégal, la diaspora est un maillon important du dispositif d’émergence économique et sa contribution financière dépasse deux fois l’aide publique au développement..

Selon les chiffres rapportés en 2017 par l’ex Ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, la contribution des Sénégalais de l’extérieur à la vie économique de leur pays avoisinerait les 950 milliards de Fcfa (1,6 milliard de dollars) par an, en moyenne. Cela fait de la diaspora sénégalaise « le principal bailleur du Sénégal », avait-il soutenu.

Ce qui justifie que les structures décentralisées de l’Observatoire de la Diaspora: du Benelux, de France, du Maroc, de Gambie, d’Italie ou encore des Etats Unis, disent NON aux rapatriements tous azimuts. Ces migrants irréguliers peuvent, au fil du temps, être utiles, à la fois, au pays d’accueil qu’au pays d’origine. D’où notre proposition, pour les deux pays, à recourir à une “migration réfléchie” sur la base d’un recrutement annuel de  jeunes  sénégalais compétents avec des contrats de travail, de stage ou de formation sécurisés.

Ainsi, l’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora (OSD) félicite l’Etat du Sénégal pour ses acquis historiques en faveur de la communauté sénégalaise d’Espagne et l’encourage à faire de même avec les autres pays.

Les membres de l’OSD comptent ainsi accompagner cette vision révolutionnaire de la diplomatie sénégalo-espagnole qui a posé des jalons probants, nécessairement win-win, avec une volonté affichée de stopper l’émigration irrégulière mais aussi de soutenir les préoccupations de nos compatriotes d’Espagne.

Le Bureau Exécutif de l’OSD

Bruxelles Belgique