Idy balaye tout au CESE…Le cabinet de Mimi vidé

Macky avec le nouveau président du CESE et son prédécesseur (caché)

A la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE) : Idrissa Seck balaye les militants de l’APR

Nommé au poste de Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Idrissa Seck, l’un des opposants les plus farouches du Président Macky Sall, a maintenant les mains libres pour extirper de tous leurs postes au sein de cette institution, tous les membres du parti présidentiel qui y avaient été nommés.

Le Président de la République Macky Sall a choisi de suivre dans leurs vœux les faucons du Palais de la République, Mahmouth Saleh et compagnie, en se démettant d’Aminata Touré, quitte à la remplacer à la tête du CESE, d’un des hommes, qualifié du plus perfide de l’histoire politique du Sénégal. Devant l’histoire, devant les hommes, Macky Sall a fait son choix.

Un choix qu’il devra regretter. Aussitôt au poste de Président du CESE, Idrissa Seck envisage un grand nettoyage avant même son installation. Et, les premières victimes sont les membres du parti du Président de la République Macky Sall, l’Alliance pour la République (APR). Selon une source du parti Rewmi, membre de l’entourage d’Idrissa Seck, ce dernier s’apprête à un balayage à « l’américaine » au sein du CESE. Tous les membres proches d’Aminata Touré nommés au CESE et membres de l’APR vont être ainsi balayés par Idrissa Seck pour nommer à leurs places des membres de son parti. Le parti Rewmi se trouve ainsi renforcé au détriment de l’APR.

Idrissa Seck est ainsi renforcé par le Président Macky Sall au détriment de membres de son parti qui lui sont fidèles. Les membres de l’APR balayés de leurs postes au sein du CESE, Idrissa Seck nomme à sa guise des membres de son parti à des poste juteux au sein de cette institution qui disposent de moyens et de prestiges contre lui-même, le Président de la République. Idrissa Seck compte « dé-‘’Mimiser’’ » au CESE. Il va se débarrasser de tous les membres de l’APR qui avaient été nommés par Mimi Touré. Le terrain est libre pour lui. Son plan atteint, il pourra ainsi au moment voulu de se jouer du Président Macky Sall qui lui en offre tous les moyens.

Car, au sein de l’APR, cette option choisie par le Chef de l’Etat qui n’obéit qu’aux ordres de faucons du Palais de la République insignifiants et ne disposant d’aucune base politique, va faire grincer des dents. Macky Sall se soumet aux ordres de faucons qui ne font que défendre leurs propres intérêts, rien que pour défendre leurs intérêts, en « tapant » sur les militants de son parti.

La rédaction de Xibaaru