Ultimate magazine theme for WordPress.

Il égorge un homme et jette la tête par la fenêtre

La police scientifique sur les lieux du drame
0

Un homme arrêté à Toulon après la découverte d’une tête humaine dans un carton

La piste d’une action terroriste est écartée pour le moment, précise la justice.

Un homme a été interpellé par les policiers de l’antenne marseillaise du Raid, lundi 1er février, peu après 15 heures, après la découverte d’une tête humaine dans un carton de tireuse de bière à la pression, à Toulon (Var).

D’après les riverains qui ont donné l’alerte, la boîte a été jetée sur la chaussée depuis la fenêtre d’un appartement situé au troisième étage d’un immeuble de la rue Garibaldi, une voie étroite typique du centre historique de la ville, dont une partie a été immédiatement bouclée par les forces de l’ordre et des militaires de l’opération Sentinelle patrouillant dans le secteur. L’occupant du logement a été neutralisé au cours de l’assaut mené par le Raid, sans échange de coups de feu, grâce à l’utilisation d’un Taser, un pistolet à impulsion électrique, indique une source policière.

Enquête de voisinage

Selon Dominique Mirkovic, procureur de la République adjoint à Toulon, l’individu interpellé, de nationalité française, « n’est pas connu des fichiers de la police ou de la justice, que ce soit pour des faits de droit commun, de terrorisme ou de radicalisation ». Si son identité n’a pas été révélée, il aurait en revanche la réputation, dans le quartier populaire où il réside, d’héberger régulièrement des sans-abri, une information que les services de police tentent cependant de confirmer en menant une enquête de voisinage. « A ce stade des investigations, la piste d’une action terroriste est pour le moment écartée », a fait savoir M. Mirkovic.

D’après les premiers éléments recueillis sur place par les fonctionnaires de la direction départementale de la sécurité publique du Var, la tête tranchée appartiendrait à un individu de sexe masculin « âgé d’environ 40 à 50 ans, assez marqué, probablement un sans-domicile-fixe ». Dans l’appartement occupé par le suspect, seule habitation sur le palier de l’immeuble investi par le Raid, les policiers ont également retrouvé un corps décapité au cours de la perquisition qui a suivi la découverte de la tête tranchée sur la chaussée.

L’appartement se trouvait « sens dessus dessous, dans un grand état de délabrement et de saleté », détaille une source policière. L’homme interpellé a été immédiatement placé en garde à vue dans les locaux de l’hôtel de police de Toulon, où il est entendu. Les investigations ont été confiées aux enquêteurs de la sûreté départementale du Var.

laissez un commentaire