Ultimate magazine theme for WordPress.

Kaolack : Un militaire condamné à perpétuité

0

Pape Samba Mbaye, 25 ans, menuisier, a été assassiné par un militaire en service au bataillon du génie du camp Sémou Djimit.

Selon le récit du journal L’Observateur, il l’avait tué à l’aide d’une machette avant de le découper en morceaux. Les faits ont eu lieu au quartier Taba Ngoye de Kaolack. Il avait rendu visite à son « ami » au Daara des Baye Fall. Après le dîner, le défunt offre le reste du repas au soldat qui lui demande de le suivre chez lui afin de lui remettre le bol.

Une fois sur place, le soldat verrouille la porte et administre de violents coups de coupe-coupe à son ami qui rend l’âme. Son forfait accompli, il découpe les parties du corps de sa victime en plusieurs morceaux.

Interrogé sur le mobile du crime, l’accusé Pape Samba Mbaye dit qu’il reprochait à la victime de faire partie des comploteurs qui sont à l’origine du départ de sa femme.

Evoqué hier à la barre de la Chambre criminelle de Kaolack, le juge a condamné le soldat à la réclusion criminelle à perpétuité.

 

laissez un commentaire