Ultimate magazine theme for WordPress.

Karim Wade obtient son « passeport » pour Dakar…Le « new deal » en marche

Karim Wade prépare son retour au Sénégal
3

C’est un rebondissement dans l’arène politique sénégalaise. Karim Wade qui organise son retour vers le Sénégal et Macky qui lui donne son « visa » pour rentrer sans problème. Les médiations ont abouti et la rencontre entre Macky et Karim a bel et bien eu lieu dans le tohu bohu de la coupe du monde. Le fils de Wade va pouvoir bientôt rencontrer son père et réorganiser le Parti démocratique Sénégalais (PDS) en vue de l’élection présidentielle de 2024. Un retour qui va faire des dégâts dans la mouvance présidentielle et donner des sueurs froides à un certain…Ousmane Sonko.

karimCe que tout le monde pouvait soupçonner est arrivé. Profitant du match ayant opposé deux nations de football, le Sénégal et les Pays-Bas, le Chef de l’Etat Macky Sall, et Karim Wade se sont rencontrés au Qatar. Les deux hommes ont pris langue, et ont discuté de questions politiques nationales. Une rencontre que beaucoup d’acteurs de la scène politique nationale et de la société civile avaient souhaité de toutes leurs forces.

D’ailleurs, l’on indique que c’est notre célèbre architecte Pierre Goudiaby Atépa qui milite pour la paix civile au Sénégal qui a joué le rôle de facilitateur pour que les deux hommes se rencontrent au Qatar, profitant ainsi du match de football entre le Sénégal et les Pays Bas, comptant pour la Coupe du monde de football. Aux yeux de l’opinion publique, on espérait une telle rencontre entre les deux hommes.

Tous les patriotes de ce pays, ont besoin que l’espace politique national soit pacifié. Et Macky Sall, et Karim Wade ont un rôle central à y jouer. Karim Wade est le fils de l’ancien Chef d’Etat, Me Abdoulaye Wade, dont le Parti démocratique sénégalais (PDS) est considéré comme étant la principale formation d’opposition au Sénégal. Karim Wade est en « exil » au Qatar, même s’il bénéficie d’une grâce de la part du Chef de l’Etat Macky Sall, après avoir purgé une partie de sa peine de 6 ans de prison prononcée par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

karimAu même titre que le Président de la République Macky Sall, Karim Wade fait partie de la grande famille libérale au Sénégal dont son père Me Abdoulaye Wade est le fondateur. Me Abdoulaye Wade, après 26 années d’opposition, est parvenu enfin au pouvoir en 2000. L’un de ses rêves les plus chers, c’est que les libéraux règnent au pouvoir pendant plus de cinquante ans au Sénégal. Abdoulaye Wade a toujours souhaité voir son fils Karim Wade à la tête de la République.

Ce qui peut passer par une réconciliation entre Macky Sall et Karim Wade. Macky Sall serait plus rassurés pour ses arriérés et ceux des membres de sa famille, de voir Karim Wade lui succéder au pouvoir, plutôt qu’un autre membre de l’opposition.

Ensuite, Karim Wade candidat à l’élection présidentielle de 2024, s’il bénéficie de l’onction de Macky Sall qui va ainsi renoncer de son projet de présenter sa candidature à un troisième mandat lors de cette échéance, bénéficiera d’une machine redoutable face à ses futurs adversaires. Le PDS étant et restant toujours ce grand parti politique au Sénégal.

D’autant que Karim Wade, suite à la rencontre entre lui et le Président de la République Macky Sall, bénéficie de ce plus grand « visa » qu’il ne sera plus jamais poursuivi au Sénégal et a toutes les mains libres, et qu’il recouvre tous ses droits civiques. Karim Wade, candidat à l’élection présidentielle en 2024 avec l’onction du Président de la Répulique Macky Sall et de son père Me Abdoulaye Wade, rien ne pourra l’empêcher de prendre le pouvoir en 2024. Une telle perspective fait trembler l’opposition radicale, notamment Ousmane Sonko et des membres de la mouvance présidentielle dont l’accession de Karim Wade à la présidence de la République pourrait ruiner les plans.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (3)