Ultimate magazine theme for WordPress.

Le ministre Omar Gueye pose la première pierre du centre d’état civil de…

0

Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires Omar Gueye a procédé hier samedi,  à la pose de la première pierre du centre d’état civil de la Commune de Thiaré Ndialgui.

L’activité entre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique au Sénégal, dit « Programme NEKKAL », financé par l’Union européenne et dont l’objectif principal est de contribuer de manière concrète à la modernisation de l’état civil.

 »Et cela nous le devons à Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République qui, en sus d’avoir bien voulu ériger l’état civil en priorité nationale, a donné des orientations claires au Gouvernement pour l’accélération du processus de sa modernisation » a déclaré Oumar Guèye.

Selon lui,  »la promotion des services sociaux de base est au centre des préoccupations de Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République et de son Gouvernement à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE), nouveau cadre de référence des politiques publiques devant conduire le Sénégal sur la voie de l’émergence en 2035 ».

Il poursuit,  »en conformité aux objectifs stratégiques de ce dernier axe du PSE relatifs, notamment, à l’amélioration de la qualité du service public, au renforcement de la citoyenneté et l’État de droit, ainsi que la gouvernance territoriale, le Programme NEKKAL, déjà sur le terrain, est en train de mener d’excellentes actions pour faciliter l’accès des populations à un service d’état civil de qualité ».

centre

L’infrastructure qui sera construite est financée à hauteur de 31 millions de FCFA.

Elle pourrait contribuer positivement au renforcement du budget de la commune et à la création d’emplois pour les jeunes et femmes à Thairé Ndialgui.

Dans le cadre de ce programme, il est prévu la construction de 34 autres centres d’état civil modernes, équipés et informatisés ;la rénovation de 80 centres pour une préparation à l’informatisation ;l’aménagement et la rénovation complète de 188 salles d’archivage sans compter les salles d’archivage à construire pour les greffes des tribunaux de grande instance.

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn

laissez un commentaire