Ultimate magazine theme for WordPress.

Révélations sur le dernier mensonge de Sonko…Il embarque le célèbre avocat

0

Sonko ment et fait mentir ses avocats…Voici leur dernier coup de buzz !

Ousmane Sonko est un politicien qui aime les coups de gueule mais aussi les artifices et mensonges pour embellir son discours politique. Et ses partisans le croient aveuglément. Sonko a tellement berné son monde depuis sa fameuse phrase sur le Sweet Beauté disant qu’il n’y a jamais mis les pieds avant de se rétracter. Mais cela n’a pas découragé Sonko. Et aujourd’hui, il entraîne ses avocats. Ses grands hommes du barreau sont devenus des adeptes du mensonge comme s’ils étaient hypnotisés. Regardez le dernier coup de buzz de Sonko et de ses avocats qui en mettent plein la vue…

sonko
Sonko se masse pour un « mal de dos »

Sonko ne vit que de mensonges. De sa maladie de dos qui l’a conduit au Sweet Beauté et qui a bizarrement disparu, à ses crises et son coma pour ne pas recevoir ses alliés de Yewwi, Ousmane Sonko n’a pas changé. Il reste toujours le même menteur. Et la tentative d’empoisonnement ou le sabotage de la voiture ?…Sans oublier la tentative d’assassinat. Tous ces mensonges ne sont pas loin.

A croire que le mensonge fait partie de son ADN. Pas besoin d’énumérer tous les mensonges de Sonko. Alors qu’il disait qu’il en avait la preuve que Mame Mbaye Niang était coupable de détournement de milliards du PRODAC, Ousmane Sonko a fait profil bas lorsque ce dernier a déposé une plainte contre lui. Ousmane Sonko a trouvé tous les moyens pour ne pas aller au procès et brandir les preuves dont il disait détenir.

Dans l’affaire Adji Sarr, Ousmane Sonko n’a cessé de mentir. C’est parce qu’il savait qu’il allait être confondu le jour du procès qu’il avait choisi là aussi de ne pas se présenter à la barre. Ousmane Sonko « mu sell mi » est un grand manipulateur. Il a toujours menti aux Sénégalais. Cette fois, il est passé à la vitesse supérieure en orientant ses avocats dans le mensonge.

Me Clédor Ciré Ly qui a été en France pour prouver la tentative d’empoisonnement et qui est rentré bredouille, est le porte-drapeau des artifices de Sonko. Maintenant, l’avocat entraîne tout le pool de la défense dans un rabat d’arrêt dont il doute lui-même de l’issue d’une telle démarche.

La requête en rabat d’arrêt consiste à demander l’annulation de l’arrêt de la Cour suprême rendu à la suite d’une erreur de procédure non imputable à une partie. Voici les motifs du pool d’avocats de Sonko : «Le rabat d’arrêt vient d’être déposé. Pour les motifs, tout le monde l’a constaté. Les Sénégalais, qui ont suivi l’audience portant sur le pourvoi porté sur la décision du Juge de Ziguinchor, ont constaté que l’un des membres qui avait participé à la composition de cette audience n’a pas signé l’arrêt. Et il est prévu textuellement qu’il y a une irrégularité à ce niveau-là ».

sonko
Les avocats de Sonko demandent l’annulation de l’arrêt de la Cour Suprême

C’est archi-faux ! Les avocats de Sonkosont dans le dilatoire. Ils essaient d’amuser la galerie par leur mensonge.

Sur les cinq juges qui ont siégé l’audience du 17 novembre dernier, seuls quatre (4) ont apposé leurs signatures au bas de la décision. Celle du juge Aïssata Diallo Ba n’y figure pas, comme annoncé par le Premier président de la Cour. A la fin du document il est indiqué que la juge Aïssata Diallo Ba a refusé de signer pour n’avoir pas participé au prononcé. Mais la Cour Suprême a rendu son verdict en renvoyant l’affaire devant le tribunal hors classe de Dakar.

Si la Cour Suprême savait que le défaut de signature du juge Aïssata Ba Diallo devait rendre caduque son verdict, elle n’allait jamais rendre son jugement. Les avocats du leader de l’ex Pastef savent pertinemment que ce rabat d’arrêt n’a aucune chance d’aboutir mais ils s’y arcboutent pour faire monter la pression et faire passer Sonko pour une victime de Macky et de « sa » Justice. Tout comme Ousmane Sonko, ses avocats font dans la manipulation.

Ils essayent de tromper l’opinion en soutenant que la Cour suprême ne pouvait pas rendre son verdict à partir du moment où Aïssatou Ba Diallo qui faisaient partie des cinq juges ayant siégé, n’a pas apposé sa signature au bas de l’arrêté rendant son verdict. C’est la juge Aïssatou Ba Diallo qui a choisi d’elle-même pour des raisons qui lui sont propres de ne pas participer au prononcé. La logique voudrait donc qu’elle s’abstienne de signer. Et c’est ce qu’elle a fait. Mais en quoi, cette décision pourrait avoir des conséquences sur la pertinence de l’arrêté tendu par la Cour suprême ?

Seulement voilà, les avocats de Sonko veulent faire croire à l’opinion que cet arrêté est illégal. Ils ne comptent que sur la manipulation pour remporter la bataille de l’opinion. Ils n’ont que cette arme.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra