Ultimate magazine theme for WordPress.

Le gouvernement en vacances, le peuple dans la souffrance…Par Thiémokho Boré

0

Le Président de la République est en France où il s’offre quelques semaines de vacances. Des vacances qui surviennent dans un contexte marqué par l’absence de la pluie sur une grande partie du territoire national. Le constat est là, et demeure plus que préoccupant. Certaines régions du Sénégal vont se trouver exclues lors de la prochaine de campagne de commercialisation agricole. L’avertissement est même lancé par le Conseil des organisations non gouvernementales d’appui au développement (CONGAD). « Les agriculteurs et éleveurs du Sénégal traversent en ce moment une période grave qui mérite l’attention du gouvernement, en vue de trouver des voies et moyens de leur venir en aide ».

L’avertissement lancé par le CONGAD est comme tombé dans l’oreille d’un sourd. Macky Sall et son gouvernement se paient des vacances, alors que la situation devient catastrophique, et recommande que des mesures soient prises afin d’y faire face.

Il y a quelques jours de cela, le Chef de l’Etat, Macky Sall a été obligé lui-même d’aboutir au constat que l’Etat doit revoir son train de vie devenu dispendieux. Des dépenses inutiles qui sont engagées par l’Etat pour permettre à une caste de vivre dans l’opulence, alors que leurs réductions voire leurs suppressions auraient permis d’apporter des améliorations dans notre système éducatif en déliquescence, dans notre système sanitaire vraiment malade… La suppression de ces dépenses auraient sans doute permis de voler au secours des couches les plus défavorisées au Sénégal.

Outre le monde rural qui doit faire face à une longue période de soudure qui se dessine cette année, c’est le marasme au Sénégal. Avec les prix des denrées alimentaires qui ne cessent de grimper, et surtout une fête de la tabaski qui aura été l’une des plus noires au Sénégal. Des milliers de familles ont été privés de mouton de tabaski, cette année. Le tout par la faute d’un gouvernement incapable de prendre les mesures nécessaires face à une situation que tout le monde voyait venir. Un gouvernement, à commencer par son Chef, le Président Macky Sall, malgré les alertes lancées par-ci, par-là, ne fait rien pour anticiper sur la situation de famine qui guette le monde rural.

Thiémokho BORE

laissez un commentaire