Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Sénégal réélu au conseil de l’UIT : La réaction du Directeur Général de l’ARTP

0
Ce lundi 3 octobre 2022, le Sénégal a été réélu avec brio, pour un nouveau mandat de quatre (2023-2026), en qualité membre du Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications. Ladite élection a eu lieu à l’occasion de la 22e conférence internationale des télécommunications (PP22), avec pour notre pays, un score confortable de 137 voix. Pour rappel, cette conférence se tient présentement à Bucarest, en Roumanie et prendra fin le 14 Octobre 2022.
Cet organe de décision suprême, qui se réunit tous les quatre ans, définit le cap à suivre et les priorités en constante évolution des membres de l’UIT. Il s’agira de définir les plans stratégiques et financiers et les grandes orientations pour la période 2023–2026, fixant alors les priorités opérationnelles et les futures activités de l’Union.
Ce succès de notre pays vient couronner le travail mené par ce dernier au sein du conseil, depuis sa dernière élection à Dubaï (2018) et confirme avec éloquence le soutien et l’appui de la communauté internationale aux différents chantiers menés par le Chef de l’Etat, Son Excellence, le Président Macky SALL, dans le secteur des Télécommunications.
Le Sénégal, à l’instar des pays membres de l’Union africaine, s’est engagé aux côtés de l’Union Internationale des Télécommunications, la Commission de l’Union Africaine et toute la Communauté internationale à soutenir la transformation socio-économique de l’Afrique grâce à l’utilisation intelligente du Numérique.
Cette élection est également une reconnaissance probante par la communauté Numérique du rôle actif de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), bras technique et opérationnel de l’Etat du Sénégal représenté par le Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique dans les communications électroniques, notamment sa contribution connue et reconnue dans l’élaboration des politiques et de la stratégie de l’UIT dans le domaine du Numérique.
Devant un succès aussi éclatant, en atteste le nombre de pays choisis (48) sur 193 Etats membres, il nous échoit le devoir de féliciter Son Excellence Macky SALL, Président de la République pour sa vision et son leadership dont le rayonnement a toujours rejailli sur le secteur des communications électroniques.
C’est l’occasion également de féliciter le Ministère des Affaires étrangères représenté par Son Excellence Monsieur Papa Momar DIOP, Ambassadeur du Sénégal en Roumanie, pour l’accueil chaleureux, la coordination et le soutien apporté au succès de la mission, la présidence de la République, le Ministre ainsi que toute l’équipe du Ministère de la Communication des Télécommunications et de l’Economie numérique, le conseiller spécial du Chef de l’Etat chargé du numérique et la délégation de l’ARTP présente à Bucarest.
Pour les PP22, les participants vont  échanger  sur des questions et problématiques essentielles comme la maîtrise des outils numériques, la connectivité universelle, la réduction de la fracture numérique, l’intégration du principe de l’égalité hommes-femmes, la lutte contre les changements climatiques, la protection des données personnelles, la cybersécurité, la cybercriminalité, le développement des industries, le développement des produits & services numériques, le développement des infrastructures large bande (robustes, résilientes avec les technologies adaptées à l’image de la Fibre optique, des câbles sous- marins, des satellites, etc. ).
In fine il s’agira de dire de manière plus globale comment utiliser le Numérique et les Technologies d’Information et de Communication pour atteindre les Objectifs de Développement Durable fixés par les Nations Unies. Dès lors, il s’agit de ne laisser personne pour compte et de promouvoir l’inclusion numérique pour tous, surtout pour les états enclavés, n’ayant pas de couverture maritime, les iles dispersées, les pays avec des reliefs fortement accidentés, les pays à faibles revenus et de manière plus générale les pays en développement.
Tout en assurant le rattrapage dans ces pays, l’Union a mis un accent particulier sur les innovations technologies majeures nécessaires au développement économique. Ces innovations se feront grâce à la 5G, l’Intelligence Artificielle, l’Internet des Objets, les technologies Machine to Machine, entre autres pour permettre et accroitre l’accès et les usages des services et produits numériques à tous et sur les territoires à des coûts et tarifs abordables.
Ces réalisations et résultats seront accélérés par les mécanismes de la dématérialisation, de la digitalisation et par la démocratisation des usages et services, ce au bénéfice des populations.
M. Abdoul LY
Directeur Général ARTP
laissez un commentaire