Le sublime message d’Ansoumana Dione aux « successeurs » de Macky

Ces fous qui parlent de 2024. (Par Ansoumana DIONE)

Le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) considère toutes les personnes qui parlent déjà de la présidentielle de 2024, comme étant de véritables malades mentaux. Selon Ansoumana DIONE qui prépare activement la célébration de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, prévue ce jeudi 10 octobre, certains candidats perdants à l’élection présidentielle de 2019, souffrent de traumatismes, causés par la réélection du Président Macky SALL, par le peuple sénégalais. Normalement, souligne-t-il, ils devaient tous accepter de l’accompagner, pour la résolution des innombrables problèmes qui menacent réellement la stabilité de notre pays. Mais, regrette-t-il, ces malheureux candidats ou mauvais perdants, selon lui, œuvrent toujours, en vain, pour le départ du Président Macky SALL du pouvoir, une chose dont Seul Dieu en détient le secret. D’ailleurs, Ansoumana DIONE leur rappelle que leur défaite résulte de la série volonté du Seigneur et non du chef de l’Etat qui n’a aucun pouvoir dans ce sens. Et, prévient-il, ce refus de reconnaître cette réalité peut les pousser à vouloir se suicider. Attention, conclut-il, l’heure est au travail et non à ma politique politicienne.

Rufisque, le 07 octobre 2019,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)