Les Khalifistes « crachent » sur la grâce présidentielle pour Khalifa Sall

Selon des informations de nos confrères de la Rfm, le président de la République Macky Sall aurait déjà signé la décision d’accorder la grâce présidentielle à l’ancien maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall ont occupé les débats ce week end. Sauf que cette libération est assujettie à une demande officielle de grâce de la part du détenu Khalifa Sall. Ce que ses proches rejettent formellement. Selon Me Moussa Taye, conseiller politique de Khalifa Sall, ce dernier ne va jamais solliciter une quelconque grâce présidentielle. Babacar Thioye Ba, un autre de ses proches, interrogé par la radio Rfm, estime que le pouvoir est entrain de chercher à justifier des promesses qu’il n’a pas respectées.
Il déclare: « N’ayant pas jusque là reconnu les faits qui lui sont reprochés et ayant toujours contesté la procédure qui a abouti à son arrestation et la décision des tribunaux, je vois mal Khalifa Sall demander une grâce présidentielle. C’est comme s’il se déclarait coupable des faits qui lui sont reprochés. Khalifa Sall n(envisage pas d’engager cette procédure de grâce ».

Pour rappel  Khalifa Sall a été placé en détention avec cinq de ses collaborateurs en mars 2017 dans l’affaire dite de la caisse d’avance.