Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…les sermons des Imams à la UNE

Un vendeur de journaux dans les rues Dakar
0

Les quotidiens de ce mardi 03 mai 2022 traitent principalement des sermons des imams à l’occasion de la Korité, la fête marquant la fin du jeûne musulman.

« Les imams élèvent la voix », constate le Soleil à sa une. Le journal note que la perte des valeurs, la paix et la cohésion sociale sont autant de sujets sur lesquels les imams se sont prononcés.

Le Soleil signale en même temps que le chef de l’Etat, Macky Sall, a salué « la profondeur du sermon de l’imam El Hadj Pape Alioune Moussa Samb », de la grande mosquée de Dakar, édifice qui a renoué « avec les prières, après deux ans de fermeture à cause de la Covid-19″.

’’Le chef de l’Etat, qui s’est réjoui de l’unité et de la cohésion notées au terme du mois de ramadan, sa saisi l’occasion pour adresser un message à la communauté musulmane et au peuple. Un message qu’il a axé sur la préoccupante crise des valeurs dans la société (…) », écrit Sud Quotidien.

imam

Le journal ajoute que Macky Sall a aussi évoqué « la cherté de la vie », liée selon lui aux « contrecoups de la conjoncture mondiale, marquée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine’’.

Bés Bi Le jour fait observer que les réseaux sociaux et « leurs dérives ont été présents dans les sermons de l’Aïd-el-fitr », autre appellation de la Korité. Et d’ajouter que les imams « ont dénoncé les scandales, les messages qui détruisent la société ».

Les jeunes sont en cause, si l’on en croit ces imams, mais les hommes politiques aussi en ont pris pour leur grade, si l’on en croit Vox Populi par exemple. « De Touba », lit-on à la une de ce journal, Serigne Fallou Jummada « s’emporte » à propos des politiciens : « Il faut qu’ils apprennent à nous respecter ».

« Comment peut-on en l’espace de 2 mois solliciter les suffrages des populations pour aller directement les monnayer avec le pouvoir ? », s’interroge ce guide religieux, imam de Touba Daroul Khadim.

A propos de politique justement, Vox Populi s’intéresse aussi aux prochaines législatives prévues le 31 juillet et annonce que pour gagner Thiès, Macky Sall « met la pression sur Idy et Cie ».

« +Pas question de perdre Thiès+, a-t-il lancé à Idrissa Seck et Cie », avant d’annoncer « une redistribution des rôles dans les institutions et l’administration » publique, souligne Vox Populi.

Source APS

laissez un commentaire