Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales 2022 : Aminata Mbengue Ndiaye « vend » le parti socialiste à Macky

Aminata Mbengue Ndiaye, secrétaire général par intérim du Parti socialiste
0

Les prochaines élections locales, prévues le dimanche 23 janvier 2022, font rêver. Tous les partis politiques affûtent leurs armes pour placer leurs hommes à la tête des communes et départements. Et dans cette course aucune coalition, pouvoir comme opposition, ne compte rester en arrière. Stratège politique, Macky a trouvé la formule pour garder ses alliés à ses côtés. Et le parti socialiste (PS) demeure sans doute le plus fidèle des alliés du locataire du Palais. Aminata Mbengue Ndiaye a dissous ce mythique parti dans la coalition Benno Bokk Yakaar. Une fuite en avant des leaders qui incarnent ce qui reste de ce parti.

Les sénégalais sont unanimes : « Aminata Mbengue Ndiaye n’a pas la carrure pour diriger le parti socialiste ». Depuis qu’elle a pris la relève du défunt Ousmane Tanor Dieng, la Secrétaire générale du PS est devenue une éternelle suiveuse. Elle en a fait les roues de la locomotive de Macky Sall. Membre de la première heure de Benno, ce mythique parti est tenu par le cou par le commandant en chef. Il n’ose plus prendre une seule décision sans l’aval du chef de l’Etat.

Et cela Aminata Mbengue Ndiaye vient de le démontrer de nouveau. Le parti socialiste avait annoncé haut et fort qu’il allait déposer sa caution pour les élections locales. Une information confirmée par Abdoulaye Wilane. « En toute loyauté après en avoir discuté au sein de Benno et avec l’ensemble de ses leaders, chaque formation doit et peut prendre ses responsabilités », déclarait-il. Mais la Secrétaire générale vient de balayer d’un revers de main cet engouement des socialistes.

« Notre parti a décidé de participer aux prochaines élections territoriales du 23 janvier 2022, dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yakaar, conformément à notre qualité de membre de cette coalition depuis 2012 et de la volonté réaffirmée par les camarades, lors des rencontres tenues avec les unions régionales », a déclaré Aminata Mbengue Ndiaye qui vend ainsi ce qui reste du PS à Macky Sall.

Mais elle ne pouvait faire autrement. Deux fois ministre sous le magistère de Macky Sall elle ne pouvait agir autrement. Malheureusement elle vient de tuer ce qui restait du parti socialiste. En agissant de la sorte, elle retire toute souveraineté au PS. En d’autres termes, la formation politique de Feu Léopold Sédar Senghor est devenu un « manchin » aux ordres de Macky Sall. Sinon comment expliquer qu’il refuse d’aller aux locales sous les couleurs vert et rouge du PS.

Si le PS est devenu un parti suiveur c’est parce qu’il ne pèse plus rien sur l’échiquier politique. Depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir, le PS n’est plus qu’une coquille vide. Et la seule voie pour lui de survivre est de se fondre au sein de Benno. Aminata Mbengue Ndiaye adopte ainsi les règles de la survie en politique. C’est-à-dire s’unir ou périr. Mais Madame la Secrétaire risque d’avoir une surprise en 2022. Ce parce qu’à l’issue de ses élections, le cadavre du PS sera exposé.

Si Senghor était revenu à la vie il aurait eu honte de ce qu’est devenu le PS aujourd’hui. Les dirigeants actuels en ont fait la base arrière de Macky Sall. Mais les locales vont démontrer que ces socialistes ne sont plus ce qu’ils étaient auparavant. Triste fin pour un parti qui a participé à toutes les luttes démocratiques au Sénégal.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire