Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales 2022 : De grosses surprises guettent la coalition Benno

0

La coalition Benno Book Yaakar risque d’avoir de grosses surprises aux élections locales de 2022. Révélation faite par Serigne Abdou Lahad Mbacke Ndoulo Président du Mouvement And Falate Macky Sall. Il  se base sur une lecture qu’il s’est faite de la situation politique à quelques mois des élections. Dans une tribune rendue publique, il interpelle le chef de l’Etat de mettre les moyens à la disposition de “ceux qui mouillent le maillot”.

“Certains ministres et directeurs généraux nommés à des postes de responsables n’ont fait le travail qu’on attendait d’eux pour huiler les relations du parti et les militants à la base. A cela s’ajoute les gens qui s’autoproclament dans les localités soi-disant être les répondants du parti où de la coalition qui en réalité ils ne représentent rien sur le terrain. C’est le cas de notre département de Mbacké et tant beaucoup d’autres. Il n’est pas trop tard de rectifier le tir, il suffit d’appuyer les autres responsables qui ne sont pas nommés à des postes de responsabilités comme moi pour renversé la tendance.

Secondo, chaque responsable travaille pour son compte personnel c’est-à-dire reléguer le Président au second plan pour se faire un poids politique personnel pour devenir un jour un inconditionnel au plan politique.

Le choix des candidats qui doivent diriger la coalition lors des locales doivent être fait de façon objective et éviter certains lobbies qui proposent des gens qui ne sont d’aucune utilité pour l’APR ou la coalition. Autre constat l’absence d’animation au sein du parti dans beaucoup de localités même si le Président est entrain de confectionner la liste. Certains s’apprêtent à le trahir une fois que leur espérance ne sera honorée. Je crois que le bon choix sera fait par le Président tel que je le connais et tout le monde doit suivre ses directives.

Le parti manque d’animateur digne de son nom qui le représente au cours des événements pour remettre aux familles organisatrices le soutien du chef de l’Etat, partager avec ces dernières les moments des événements. Il existe des gens non-représentatifs que je vois au cours des événements et qui ne font apporter des problèmes. A la place, l’homme qu’il faut. Le Président est aujourd’hui victime de beaucoup de trahison et s’il ne prend pas les mesures idoines le pire risque de se produire.

C’est vrai, l’Etat détient des réseaux d’information mais il existe des réalités qui l’échappe.. Prenant pour exemple notre mouvement And Falate Macky Sall, nous sommes les lions du chef de l’Etat, mais le manque de moyens dont nous sommes victimes amener les gens à adhérer à notre invitation est difficile. Il suffit d’un appui de notre mentor pour atteindre nos objectifs. Comment peut-on battre campagne pour le Président Macky Sall sans moyens logistiques ni financier.

Aujourd’hui, beaucoup de partis alliés dont le Président à fait tout son possible pour respecter ses engagements vis-à-vis d’eux mûrissent en sourdine des tentatives de trahison. Avec le bilan que le chef de l’Etat a réalisé, aujourd’hui, il est beaucoup facile de le faire gagner mais il lui manque des responsables capables de porter le combat. Il est grand temps que le chef reçoit tous les responsables pour les mettre les points sur les i. Ma vision d’aujourd’hui est de voir le Président s’appuyer sur Antoine Dione un battant qui fait son travail correctement et la fondation servir servir le Sénégal pour rectifier les erreurs et combler le vide.

Durant les Présidentielles passées, on a vu le travail important que la première dame Mareme Faye Sall qui nous a permis de remporter les élections. Elle est ouverte et humble. S’agissant de Antoine Diome depuis qu’il est à la tête du ministre de l’Intérieur, nous avons vu les prouesses qu’il ne cesse de réaliser. Durant le Grand Magal malgré le contexte difficile, il a posé des actes importants qui ont permis à l’Etat de réussir le pari de l’organisation sur . Voilà deux personnalités et responsables qui ne trichent et qui pilotent bien la politique du chef de l’Etat.”

Senego

laissez un commentaire