Ultimate magazine theme for WordPress.

Elections Locales : Abdou Karim Sall impose son diktat chez les « Lebous »

0

Les manœuvres politiciennes vont bon train à sept (7) mois des prochaines élections locales. Le parti au pouvoir veut tout rafler sur le territoire national. A la veille de ses joutes électorales, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable est en train d’opérer une véritable razzia dans la commune de Mbao. Abdou Karim Sall (AKS) saigne le camp du maire de cette localité nichée dans la banlieue dakaroise. L’édile de la commune, Abdoulaye Pouye, est isolé avant le début des hostilités. Et si les autres partis ne se réveillent, l’ère AKS pourrait bien commencer dans ce village traditionnel « Lebous ».

La marche vers les élections locales a déjà démarré dans la commune de Mbao. Programmées pour le dimanche 23 Janvier 2022, ces élections seront très serrées pour les candidats qui ne seront pas de la mouvance présidentielle. Les gens du « Macky » sont en train de tout mettre en œuvre pour ne laisser aucune marge de manœuvre aux candidats qui s’opposent à Abdou Karim Sall. Située dans le département de Pikine, la commune de Mbao annonce les couleurs de ces prochaines échéances électorales.

Abdou Karim Sall vide les rangs du maire de Mbao…

A sept (7) mois des élections locales, le camp du maire de Mbao se vide. Les partisans de Abdoulaye Pouye sont en train de lui tourner le dos. Plusieurs défections ont été notées dans les rangs du maire. Ce week-end, un de ses plus fidèles lieutenants lui a tourné le dos. Abou Sy, conseiller municipal depuis plus de douze (12) ans et secrétaire du bureau municipal, vient de plier bagages à l’approche des locales. Le conseiller municipal qui n’a pas aimé le fait que l’édile ait quitté la coalition Benno Bokk Yakaar (BYY), a préféré rompre les liens qui le liaient à son « ami » de longue date pour se tourner vers Abdou Karim Sall.

Le ministre de l’Environnement met tout en place pour récupérer le siège de son éternel rival. Abdou Karim est en train de tout ramasser dans cette zone. Malgré le scandale de l’affaire des gazelles il voit sa cote de popularité monter à Mbao. A quelques mois des locales, il a réussi à se positionner devant des adversaires qui ne se sont toujours pas réveillés. Son directeur de l’administration général et de l’équipement (DAGE) du ministère, Malick Sarr, recrute tous les bons pions pouvant leur permettre de gagner la mairie.

Abdou Karim Sall face à une opposition faible…

Abdou Karim Sall semble déterminer à gagner cette mairie. Face à des adversaires faibles, il est sûr de voir son rêve se concrétiser. Les autres têtes qui lorgnent le fauteuil municipal semblent ne pas faire le poids face au ministre de l’Environnement et ses affidés. Ils sont affaiblis par leur division, une faille que la mouvance présidentielle risque d’exploiter pour les prochaines échéances électorales, après avoir vidé le camp du maire de la commune.

Depuis qu’il a quitté la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), le maire Abdoulaye Pouye vit l’enfer. Ses proches lieutenants sont en train de lui tourner le dos pour rejoindre le « Macky ». Beaucoup de ses anciens camarades de parti ne digèrent toujours pas ce retournement de veste de la part de l’édile de Mbao. Le camp de Abdou Karim Sall ne rate aucune occasion pour l’envoyer en enfer. Il est la cible de toutes sortes d’attaques sur les réseaux sociaux. Et son silence ne règle pas du tout sa situation.

S’unir ou perdre…Mbao                      

Le silence du maire Abdoulaye Pouye se retourne contre lui. Si lui et ses partisans veulent avoir une chance pour ces prochaines élections locales, ils doivent s’unir contre le ministre Abdou Karim Sall ou disparaitre. Ils sont déjà très en retard contre leur adversaire, qui malgré les nombreux scandales dans lesquels il est cité, semble gagner une place dans le cœur des habitants de ce village traditionnels « Lebous ». Le ministre de l’environnement avec les casseroles qu’il traine réussira-t-il la prouesse de gagner chez les « Lebous » ? L’avenir nous édifiera.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Laisser un commentaire