L’opposition a boycotté la manif contre l’électricité…

La marche organisée à Dakar par le collectif Nio Lank pour protester contre la hausse du prix de l’électricité a été couronnée de succès, malgré une mobilisation moyenne et un faux bond des leaders politiques.

Alors que l’on s’attendait à une grande mobilisation des forces politiques, sociales et citoyennes du pays, c’est pratiquement les mêmes qui ont répondu à la marche du collectif Nio Lank. Si les caciques du mouvement sont toujours engagés à faire reculer le régime, force est de constater qu’ils peinent à faire converger toutes les forces vives de la nation et les principaux partis d’opposition autour du combat pour la baisse du coût de l’électricité

Cette absence des chefs de l’opposition au mouvement de contestation n’enlève en rien au succès de la mobilisation.

La manifestation, qui avait été autorisée par le préfet de Dakar, s’est déroulée dans le calme. Partis vers 16 h 30 de la place de la Nation, dans le quartier de Colobane, les manifestants sont arrivés au carrefour situé près de la Radiodiffusion-Télévision sénégalaise, aux environs de 18 h